À coups de machette, des braconniers lui avait arrachée ses cornes !

En mai 2015, une femelle rhinocéros avait miraculeusement survécu à une attaque de braconnage. La mésaventure avait fini par faire d'elle l'ambassadrice de la lutte contre le braconnage. Lundi 14 novembre, l'association sud-africaine Save The Survivors a annoncé sa mort dans une publication Facebook. "C'est avec le cœur lourd et une grande tristesse que nous devons vous annoncer que Hope, le rhinocéros blanc femelle, n'est plus des nôtres", a déclaré l'association qui évoque la mort d'une "icône".

Laissée pour morte dans une réserve près de Port Elizabeth, au sud de l'Afrique du Sud, en mai 2015, le rhinocéros femelle avait été retrouvée par des employés du parc naturel Lombardini, complètement défigurée, un énorme trou à la place des cornes. Prise en charge par des secours qui lui ont ainsi donné le nom de "Hope", le pachyderme a enchaîné les opérations et les traitements visant à refermer sa plaie béante au visage.Trafic de cornesHope s'est donc finalement éteinte. Les causes de sa mort restent incertaines mais l'association Save The Survivors évoque une infection intestinale.Très médiatisée, son histoire avait grandement ému Internet mais surtout sensibilisé aux dangers du braconnage.

À l'heure où l'Afrique du Sud concentre 80% de la population mondiale de rhinocéros, ces derniers doivent vivre sous la menace considérable des braconniers. Leurs cornes, auxquelles sont attribuées des vertus thérapeutiques, se vendent sous forme de poudre à des sommes pouvant atteindre les 60 000 dollars le kilo.

Abdellah

Vues : 81

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 22 novembre 2016 à 8:52
Commentaire de JF@ le 22 novembre 2016 à 8:48

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation