Risque d'avalanche de glace au Mont-Blanc

Un volume de glace estimé à 500 000 mètres cube est sur le point de se détacher du glacier de Planpincieux, sur le territoire de la commune de Courmayeur, dans la partie italienne du massif du Mont-Blanc, du fait de la chaleur !

C'est "l'équivalent de 150 piscines olympiques qui pourrait se détacher et provoquer une gigantesque avalanche de glace dans la vallée", a expliqué vendredi 7 août sur franceinfo Christian Vincent, ingénieur de recherche au CNRS à l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE) à Grenoble. Plusieurs dizaines de résidents et de touristes dans la zone ont été évacués.

Quelle est la situation ?

Christian Vincent : Ce matin les autorités publiques sont en alerte. Le glacier de Planpincieux qui est situé sur le côté italien du Mont-Blanc présente une langue glaciaire située sur une pente très raide, 30 à 40°. La surface de ce glacier est assez chaotique, constituée de grandes crevasses, régulièrement des blocs de glace se détachent. Il est observé de près depuis 2014. Les Italiens ont remarqué que les chutes de sérac, de gros blocs de glace, peuvent atteindre le fond de la vallée et endommager les habitations. Depuis quelques jours, ils ont mesuré une accélération avec la formation d'une crevasse de 20 mètres de large. D'après leurs observations un volume de 500 000 mètres cube de glace, l'équivalent de 150 piscines olympiques, pourrait se détacher et provoquer une gigantesque avalanche de glace dans la vallée. Donc ils ont alerté les autorités publiques.

Qu'est-ce qui peut provoquer l'effondrement de cette glace ?

Les causes sont assez mal identifiées, mais elles pourraient être liées à la circulation de l'eau dans le glacier. La semaine dernière, la diminution des températures a fait diminuer la fonte et donc la quantité d'eau qui circule dans le glacier. Au cours de ces derniers jours, on a eu une augmentation des températures et de l'eau de fonte. Elle pénètre dans le glacier et cet afflux d'eau pourrait entraîner un glissement.

Quelles sont les conséquences pour les habitants ?

S'il y a une avalanche de glace de cette ampleur, il y a une menace directe sur la route touristique qui est très fréquentée et sur quelques habitations.

Un glacier peut-il s'effondrer en France du fait de la hausse des températures ?

Au-dessus de 3 600 mètres, on a des glaciers dont la glace est à température négative. Ce que l'on constate sur le long terme c'est un réchauffement de ces glaciers à très haute altitude et certains sont situés sur des pentes très raides, y compris dans le massif du Mont-Blanc et les massifs français. Si ces glaciers se réchauffent ils peuvent atteindre 0° à leur base, cela veut dire qu'il y a de l'eau qui circule et qu'ils risquent d'être déstabilisés. C'est ce qu'on craint pour un certains nombres de glaciers dans le massif du Mont Blanc. Cette crainte s'amplifie puisque depuis 30 ans. On observe une augmentation des températures dans les Alpes et ailleurs. Les glaciers y sont extrêmement sensibles. La température interne des glaciers augmente donc il y a une crainte de déstabilisation des glaciers.

franceinfo

Vues : 57

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 8 août 2020 à 6:47
Commentaire de JF@ le 8 août 2020 à 6:47

JF@

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation