Aujourd'hui, 21 décembre 2013 à 17h11 heure de Paris nous avons passer le Solstice de l'hiver. Aujourd'hui, il n'y a plus beaucoup de gens qui donnent une importance à cet événement. Noël devant les portes il faut se hâter pour faire les dernières courses, acheter les derniers cadeaux. Ce que nous avons oublié aussi que la fête de Noël était inventé par les chrétiens en remplaçant les fêtes païennes pour imposer leur foi aux indigènes de l'Europe du nord et ceci assez proche au solstice de l'hiver pour lui enlever toute importance.

Je ne veut pas offenser la croyance chrétienne ici, loin de ça, la religiosité de Noël est aujourd'hui remplacé par les dieux de l'argent et la la sur-consommation.

Mais la foi païenne contenait toute la culture des indigènes et celle-ci s'est perdue avec l'instauration du christianisme.

Ben, c'est bizarre de parler de ses ancêtres comme indigènes mais c'est exactement ce qu'ils étaient à l'époque comparés aux romains qui ont occupé une grande partie de l'Europe.

Alors pour les indigènes la fête su solstice de l'hiver était de la plus grande importance, la plus grande fête de l'année, je pense. En effet, vivant très proche de et avec la nature, les événement de celle-ci avaient toujours de l'importance. Chez les allemands il y avait Thor, le dieu de l'orage...

Les vieux peuples n'étaient pas si bêtes que ça, ils savaient que les années se poursuivaient et qu'il y avait 4 saisons distinctes. Commençant par le solstice d'hiver, les jours s'allongent, le soleil est né et grandit. A un moment donné les plantes commencent à pousser. Arrive le printemps où les fleurs sortent et tout explose dans la nature. A partir du solstice d'été c'est la maturation où les plantes développent leurs fruits et au moment de l'équinoxe de l'automne, il y a la récolte. Suit la fin de l'année où les jours se raccourcissent, les plantes meurent ou perdent leurs feuilles, et de nouveau on arrive au solstice de l'hiver.

L'année, c'est comme un cercle, qui se répète sans cesse, mais quand-même pas tout à fait car c'est quand-même toujours un peu différent : l'homme vieillit chaque année un peu plus, alors plutôt une spirale...

De ça naquit une philosophie chez ces indigènes : Tout ce qu'ils sont, tout ce que les entoure, le monde entier se développe dans uns spirale.

L'homme est né, puis il grandit, devient mûr et meurt à la fin. De même les animaux et les plantes. Mais une fois mort, Est-ce qu'ils sont vraiment mort ou est-ce que leur corps mort ne donne pas naissance à d'autres vies ?

L'homme crée un objet. Il le travaille jusqu'à ce qu'il est parfait. Puis il l'utilise et à un moment l'objet casse et ces restent sont recyclés ou arrivent à la décharge pour servir à combler le trou et puis dans mille ans peut-être...

Il y a de milliers d'exemples comme ça et je veux vous laisser utiliser ces longues soirées d'hiver de méditer pour en trouver pour vous.

C'est une philosophie qui vient de la nature et qui approche à la nature. Cette philosophie ne permet plus la destruction de la nature, de notre planète mère.

Et voilà, c'est ça qui fait que le solstice d'hiver est beaucoup plus important pour moi que la fête de Noël :-)

Vues : 87

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Activité la plus récente

Billet de JF@
Il y a 9 heures
Événements publiés par Association LA FORET NOURRICIERE
Il y a 22 heures
Cé Zimba a ajouté une discussion au groupe Incroyables Comestibles Bordeaux
Miniature

Passage de relais

Si qqun souhaite reprendre l’activité des IC dont l’administration de ce groupe sur ce wiki des…Plus
hier
Icône de profilMendes Bacque, Melina et 3 autres membres se sont joints au groupe de Cé Zimba
Miniature

Incroyables Comestibles Bordeaux

à la base du mouvement, ce sont des initiatives citoyennes individuelles, des idées de partage et…Plus
hier

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation