SUBLIME Poème de Jean-Marie BOUCHAIN extrait de "MESSIE, MAIS NON" paru chez www.edifree.com

SUBLIME

à la mémoire des victimes du sang contaminé et, en particulier, aux enfants maghrébins, qui ont servi de cobaye, à l'hôpital de LA QUEUE EN YVELINES.

Le beau est nécessaire,

Même avec la plus grande échelle.

Le lait est bon quand il n'est pas radio-actif.

Le moche tu le trouve au coin de la rue.

Le boche, chez les vieux français.

Et l'horreur est là, au bout du couloir,

Porte six, à l'hôpital de Bagdad,

Où l'on meurt du sida,

Grâce au sang pourri,

Vendu par la France!

Reproduction interdite. Tous droits réservés.

Vues : 72

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation