Succession de mauvaises nouvelles ?

 

La question de la sortie du capitalisme n’a jamais été plus actuelle. Elle se pose en des termes et avec une urgence d’une radicale nouveauté. Par son développement même, le capitalisme a atteint une limite tant interne qu’externe qu’il est incapable de dépasser et qui en fait un système qui survit par des subterfuges à la crise de ses catégories fondamentales

On a beau accuser la spéculation, les paradis fiscaux, l’opacité et le manque de contrôle de l’industrie financière – en particulier des Hedges funds –, la menace de dépression, voire d’effondrement qui pèse sur l’économie mondiale n’est pas due au manque de contrôle ; elle est due à l’incapacité du capitalisme de se reproduire. Il ne se perpétue et ne fonctionne que sur des bases fictives de plus en plus précaires. Prétendre redistribuer par voie d’imposition les plus-values fictives des bulles précipiterait cela même que l’industrie financière cherche à

Éviter : la dévalorisation de masses gigantesque d’actifs financiers et la faillite du système bancaire. Chaque jour ou presque voit l'eau monter d'un ou deux centimètres supplémentaires... sans que l'ordre d'évacuation soit donné. La crise du système se manifeste au niveau macro-économique aussi bien qu’au niveau micro-économique..

 

 

Il sera question de l'asyémtrie d'information ( , c'est-à-dire Désinformer signifie communiquer sciemment de l'information fausse destinée à tromper Synonyme : manipuler) des indices  boursier

 

L’asymétrie d’information permet d’analyser des comportements et des situations courantes de l’économie de marché. Le plus clair du temps, on constate que sur un marché, un des deux acteurs dispose d’une meilleure information, il en sait plus que l’autre sur les conditions de l’échange (qualité du produit, travail fourni…). Cela contredit donc l’hypothèse de transparence de l’information du modèle standard de concurrence pure et parfaite. Des individus rationnels qui maximisent leur utilité, sont donc prêts à avoir des comportements opportunistes qui risquent de compromettre le fonctionnement efficace du marché cf L'asymétrie d'information - CREG

 

 

Les indices, thermomètre du système économique mondialisé : Mesurent les performances divers compartiments du marché ( thermomètre). Il consistuent en cela des éléments économiques " précieux" pour suivre et permettent aux investisseurs ( spéculateurs), mais aussi de suivre les économies des états. Ils servent aussi de support a des produits dérivés.

 

Un exemple : Les indices boursiers (DAX, S&P, Nasdaq, CAC 40, …) sont aussi les thermomètres de la doctrine néolibérale, en plus d’être des centres de lobbies. Pour comprendre, des videos : Les indices boursiers - Chap. 7- Notions de base du marché boursier , Comprendre les indices boursiers - YouTube : Extrait de 3 minutes du module sur les indices boursiers. Découvrez la suite et bien d'autres formations sur.ecolebourse.com et videos pour comprendre les indices boursiers : Le CAC 40, c'est quoi ? - Terrafemina On entendu parler des hauts et des bas du CAC 40, mais qu'est-ce que c'est? Réponse avec Romain Gueugneau du Journal des Finances.

 

 

 Très intéressant pour montrer la déroute de la financiarisation de l’économie dont les indices boursiers sont le sommet de l’iceberg :

 

 

 « Après les 6,15% perdus en avril, la Bourse de Paris double la mise au mois de mai (-6,1%) et il s’en est fallu de peu pour que le CAC 40 affiche -7%..C’est alors que s’est amorcée une remontée en flèche d’une vingtaine de points en moins de 10 minutes, un véritable cavalier seul à la hausse, alors que toutes les autres places continuaient de broyer du noir. Le CAC 40 est alors passé au-dessus des 3 000 points. Ce mouvement fut jugé pour le moins singulier compte tenu de la Le CAC 40 a bondi de 0,5% durant le fixing. (Variation de  -0,45% à +0,05% en clôture tandis que pas moins de 1,7 milliard d’euros changeaient de mains en quelques secondes) ».

 

▪ Qui tire les ficelles de manière aussi grossière ?
Le chiffre d’affaires du jour a tout simplement doublé entre 17h20 et 17h35, passant de deux à quatre milliard d’euros en tout juste un quart d’heure.

Il s’agissait d’une rumeur de plan de sauvetage des banques espagnoles ou d’une vague de rachat technique de ventes à découvert de fin de mois, les cours peuvent décaler de façon aussi inattendue qu’inexplicable au gré des tours de passe-passe de quelques très grosses mains qui ne se préoccupent même pas d’enfiler des gants de velours.« La hausse du premier trimestre a été une bulle gonflée à coups de LTRO et d’un flux continu de pieux mensonges sur le retour de la croissance aux Etats-Unis, la résolution de la crise grecque et la santé des banques espagnoles ».

 

▪ Les rumeurs sur le sort des banques espagnoles n’en finissent plus
C’est précisément ce dernier point qui occasionne la multiplication de rumeurs émanant de sources anonymes évoquant tantôt un recours au MES, tantôt un mystérieux plan du FMI pour renflouer Bankia et autres groupe bancaire en déconfiture. L’inventaire : les 50 milliards d’euros que le gouvernement évoque pour sauver son système financier ne sont certainement qu’un hors d’œuvre. Le montant des créances douteuses est désormais estimé à 350 milliards d’euros — ! Environ 50% des prêts consentis entre janvier 2007 et l’été 2008 sont en défaut avéré.

 

▪ Espagne : créances douteuses et ruines saisies
Les emprunteurs défaillants ne pourrons jamais rembourser les biens saisis (dans le cadre de la garantie hypothécaire) ne sont souvent que des carcasses d’habitations non achevées qui pourrissent aux quatre vents. « Des biens invendables, voués à la démolition, mais qui sont toujours comptabilisés à leur valeur vénale par les établissements de crédit ».

 

▪ Les indices américains font de l’équilibrisme, attention aux coups de vent
Tenez… les indices américains qui chutaient de 0,8% en moyenne après 23 heures de cotations étaient pratiquement revenus à l’équilibre une heure plus tard… sur du vent ! Mais la rumeur a commencé à circuler alors que le S&P menaçait directement le support tandis que le VIX refranchissait le cap critique des 25 (trahissant une poussée de stress très alarmante).

 

1 et 2 tiré Succession de mauvaises nouvelles ? - blog Citoyenactif

de Une manipulation des cours : S’agit ils  d’une seconde tentative de manipulation éhontée des marchés en l’espace de 24 heures ?.S’il a fallu recourir à deux reprises à l’expédient de la désinformation pour faire grimper artificiellement les cours, il est facile d’imaginer  quelle est la pente naturelle des indices, thermomètre des économies néolibérales !

▪ Qui tire les ficelles de manière aussi grossière ?
▪ Les rumeurs sur le sort des banques espagnoles n’en finissent plus
▪ Espagne et créances douteuses et ruines saisies  (...) C’est bien là le problème : .

▪ Les indices américains font de l’équilibrisme, attention aux coups de vent
En Europe et  Aux Etats-Unis aussi, Enchaînement  les mauvais chiffres…!

3 - Crise économique et écologique généralisé - La révolution énergétique ? -blog Citizen Khane :La « restructuration écologique » ne peut qu’aggraver la crise du système. Il est impossible d’éviter une catastrophe climatique sans rompre radicalement avec les méthodes et la logique économique qui y mènent depuis cent cinquante ans. Si on prolonge la tendance actuelle, le PIB mondial sera multiplié par un facteur trois ou quatre d’ici à l’an 2050. Or selon le rapport du Conseil sur le climat de l’ONU, les émissions de CO2 devront diminuer de 85 % jusqu’à cette date pour limiter le réchauffement climatique à 2°C au maximum. Au-delà de 2°C ( …) Preuve numéro un : le Japon ! Le Japon a connu suite au Krach de la bulle immobilière et financière, une récession et déflation longue et douloureuse. puis la catastrophe nucléaire de Fukushima a fini de les achevés.,

 

De Kyoto à Durban le monde est mal parti : " Kyoto, Copenhagen, Nagoya et maintenant Durban … nous enregistrons ces noms de sommets internationaux qui s’occupent de l’état de la planète, nous entendons à chaque fois que l’avenir de l’humanité se joue là, nous finissons par comprendre par delà les méandres de la diplomatie qu’un accord pas aussi fort qu’il eut fallu a été passé, a minima ou presque … et la vie continue, avec un nouveau rendez-vous prévu dans une autre ville dans deux ans dans trois ans (1). Et pendant ce temps, notre économie carbonée crache à pleins poumons, les pays développés continuent sur leur lancée consommatrice, les pays émergents n’en finissent pas d’émerger à coup de centrales à charbon et de grands barrages hydroélectriques, et les pays pauvres font ce qu’ils peuvent

Batailles pour l'énergie - Le Monde diplomatique : « Prix du pétrole, pénuries électriques, ruée sur les ressources renouvelables, géopolitique des gazoducs

 

La France va avoir besoin de charbon très rapidement.

C'est la conclusion à laquelle Christophe-Alexandre Paillard, directeur de recherche à l'Institut Choiseul, s'est rendu lors d'un colloque sur l'énergie organisé à Paris par l'IHEST (Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie).

Plusieurs départements sont en train de sonder leur potentiel, au premier rang desquels l'Allier, l'Aveyron, et peut-être la Nièvre. D'ailleurs, des minières sont déjà en train de repérer les futurs sites. Le point important, c'est que ce nouvel intérêt pour le charbon, à peine huit ans après la fermeture de la dernière mine française en Lorraine, révèle une tendance à long terme : « le monde recommence à s'intéresser au charbon ».

 

Toutefois, les raisons sont nombreuses et parfois confuses : âge d'or du gaz naturel, sortie de l'atome, baisse du fret, législation environnementale... pour vous aider à comprendfre, voici quelques lignes d'explications.

Dans les années qui ont précédé la Première Guerre mondiale, l'Europe s'est transformée en gigantesque champ de bataille diplomatique. Les lobbies industriels derrière le gaz de schisme ? Le risque d’oligopole/ Oligarchies a été dénoncé dans le courrier international ÉCONOMIE • Ces 147 sociétés qui dominent le monde et 5 scénarios catastrophe..., web-reportage "Nigeria : la...
 

 

 

 

« Le succès » du gaz américain...
C'est un drôle de chassé-croisé auquel nous assistons actuellement sur les autoroutes énergétiques du Pacifique. La révolution des gaz de schiste. Ce sont bien entendu les Etats-Unis qui ont été à l'origine de cette « percée » technologique. Fracturation hydraulique et forage horizontal représentent désormais ce que devaient figurer la pelle et la pioche au XIXe siècle dans le Klondike.

 

Le résultat, c'est que la multiplication du nombre de forage en Amérique du Nord — un tiers des forages réalisés dans le monde — ont fait chuter les prix du gaz. Dorénavant, le prix est passé en dessous des 3 $ le MBTU, et les nombreux désastres pour la santé et l'environnement bien expliqué dans Gazland

 

 DANGER - Gaz De Schiste. 1/7 (Doc CHOC ( 17 min)

GASLAND ( 46 min)

 

Pétrochimie, électricité et peut-être bientôt transport sont actuellement bousculés par cette irruption. Mais l'arrivée du gaz a bousculé un autre marché, celui du charbon.

 

Les plus grands groupes charbonniers, qui ont bâti les heures glorieuses de l'industrialisation des Etats-Unis, sont en chute libre. C'est pourquoi ils se sont tournés sur les marchés internationaux pour y revendre leurs productions.

 

Cette tendance a ainsi eu des conséquences importantes en Asie.

 

... crée des opportunités spéculatives pour le charbon en Asie.
A première vue, on pourrait croire que la Chine se détourne du charbon. Depuis quelques mois, les importateurs chinois n'arrêtent pas d'annuler ou de reporter leurs contrats. Alors que le mix énergétique chinois repose à 70% sur le charbon, ce mouvement a tôt fait d'inquiéter les investisseurs. Pékin est-il en train de sortir du charbon ?

 

La concomitance du ralentissement économique chinois et de la découverte de gaz de schiste en Chine a laissé penser que Pékin commençait effectivement à évoluer. Pourtant corrélation n'est pas causalité.

 

La raison essentielle de la baisse des importations n'est pas liée à une moindre consommation, mais simplement à un calcul économique : les prix du charbon cotés en Australie sont en chute libre depuis février. En mai, la tonne est même passée en dessous des 100 $. Or les acteurs chinois ont signés des contrats lorsque les prix étaient encore très hauts. Ainsi Pékin a décidé de renégocier ses contrats de manière unilatérale.

 

Les importations de charbon devraient naturellement reprendre dès que les prix se seront stabilisés. A plus long terme, on peut même avancer que « l’avenir du minerai noir est assuré ». La méfiance envers l'atome nourrit désormais le marché du charbon.

 

Après l'atome, et avant le gaz, le charbon triomphe
Alors que le charbon a eu tendance à augmenter sa part dans le mix énergétique mondial, passant de 25 à 30% en cinq ans, l'accident de Fukushima a définitivement placé le charbon au coeur de ce mix.

Le dramatique accident a amené le Japon et l'Allemagne à se passer de l'atome. Le charbon est devenu mécaniquement indispensable, alors que les infrastructures pour importer du gaz naturel ne sont pas encore prêtes.

 

« Comme le rappelle Charles Butcher, journaliste à Power Magazine, 50 GW devront être créés en centrale à charbon d'ici 2020 en Europe. Le chiffre prend toute son ampleur lorsque l'on sait que l'Europe n'en a installé que 10 entre 2003 et 201 » Au Japon, alors que les prix du MBTU, l'unité du gaz naturel, tournent autour de 17 $, Tokyo devrait encore longtemps compter sur le charbon pour se désintoxiquer de l'atome.

 

En conclusion :

 

1 et 2 : S’agit ils  d’une seconde tentative de manipulation éhontée des marchés en l’espace de 24 heures ?. Il y avait juste 150 points à gagner à la hausse sur le Dow Jones puis 100 points à la baisse sur un splendide spécimen de piège à gogos. Voilà une belle occasion de se refaire un peu de cash après un mois boursier perdant de 6,2%. »

 


3 - Le charbon est donc une énergie devenu, “indispensable au maintien des équilibres énergétiques mondiaux”, L'Asie est ainsi devenue la terre promise du charbon. La Chine aura de plus en plus besoin dans les années à venir de charbon. La question environnementale, sociale ne peut être laissé dans des mains de dirigeants acquis a la doctrine néolibérale ( du «  laisser faire ») et des multinationales.

Seule une révolution sociale et citoyenne rejetant le rapport de force de l’exploitation a outrance pour aller vers un autre monde possible solidaire et respectueux de la nature

 

 

 

S’il a fallu recourir à deux reprises à l’expédient de la désinformation pour faire grimper artificiellement les cours, il est facile d’imaginer  quelle est la pente naturelle des indices, thermomètre des économies néolibérales !

 

Modèle Japonais généralisé , Sauve qui peut ! , Est-ce la crise de la finance, de la dette ou du capitalisme ?- Citoyenactif, mur Facebook), cycle économique ! – Citizen Khane, Sauve qui peut ! - l'indigné, Sauve qui peut II ! - Indigné révolté,  ( forum planète vivante) , ( forum planète attitude) , Les vivants et les morts - Anarkia, cycle économique ! - Alterfinance, Quel Croissance?

Ces thèmes ont été déjà abordé dans Finance, Economie, société, gaz de schisme, géopolitiques, documentaires Economie, politique, société, La simplicité volontaire (ou sobriété heureuse

Vues : 128

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Eko le 2 juin 2012 à 12:23

 

La prise de conscience finit toujours par sortir ...Même si l’état actuel est déjà bien entamé.

 

  

         C’est par ces mots que je veux vous expliquer la vision que j’ai des enjeux de ce monde et qui est la trame de mon blog. Un condenser des problématiques environnementales, sociale, culturelle... Bref les dérives actuelles du capitalisme ( comme avant du communisme ou du nazisme). Il faut repenser notre vision du monde et se l'approprier. cf Documentaire L'Histoire des Choses, a story of stuff :  Texte)

 

 

 

 

Alerte, surchauffe ! « Si vous placez une grenouille dans l'eau bouillante (s'il-vous-plaît, ne le faites pas…), elle cherchera immédiatement à s'en échapper ; mais si vous la mettez dans une eau froide que vous chauffez progressivement, le batracien ne bougera pas jusqu à finir ébouillanté...

vidéo explicative ( citation adaptables a toute les problématiques de notre temps :

Ce comportement est comparable à la façon dont l'homme réagit face au réchauffement climatique, la crise néolibérale,( la question de la dette souveraine et de l'oligarchie, résidus de ce système) à ceci près qu'il n'a pas d'excuse : "on ne pourra pas dire qu'on ne le savait pas"« Trop étendue, j'étais un tyran. Pour vous, je me suis stabilisée. Sans moi vous êtes perdus. » 

 

 

Voir les infos  collectés pour Ciopenhague :

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation