Le géant pétrolier français Total songe déjà à agrandir sa raffinerie géante de Jubail, étendard de la stratégie d'expansion du groupe dans les pays en croissance du Moyen-Orient et d'Asie, alors même qu'elle n'a commencé à fonctionner qu'en septembre !

 

Après trois ans de travaux, à une trentaine de kilomètres du Golfe persique, dans l'est de l'Arabie saoudite, le complexe de raffinage et de pétrochimie, et ses 20.000 km de tuyaux d'acier enchevêtrés, dans une zone industrielle enclavée en plein désert saoudien, est l'un des plus grands du monde. Sa pleine capacité (400.000 barils de pétrole brut par jour, soit 20 millions de tonnes d'or noir par an) sera atteinte à la fin du premier semestre. Mais le pétrolier français pense déjà à demain, et souhaite renforcer l'activité pétrochimique du site exploité par Satorp, sa coentreprise à 37,5% avec la puissance compagnie nationale Saudi Aramco, qui en détient 62,5% (avant la mise en Bourse prévue de 25%). On discute avec Saudi Aramco et plusieurs sociétés étrangères qui pourraient être intéressées, a déclaré le patron de la branche raffinage-chimie, Patrick Pouyanné, en faisant visiter cette semaine le complexe à des journalistes dans le cadre d'un voyage de presse. Ce projet pourrait entrer en production vers la fin de la décennie, a-t-il ajouté.

 

La raffinerie de Jubail, qui a coûté 12 milliards de dollars, cumule de nombreux atouts, selon le dirigeant du groupe français. Ses besoins de stockage sont réduits grâce à son approvisionnement direct en pétrole lourd, moins cher que le brut léger, issu de gisements distants d'une centaine de kilomètres. Elle bénéficie aussi d'économies d'échelle et d'une électricité bon marché grâce au gaz naturel. Le coût de production au baril est 40% plus faible que dans une raffinerie moyenne européenne, explique M. Pouyanné. Si cette raffinerie ne gagne pas d'argent, il n'y en aura pas beaucoup sur la planète qui en gagneront, ajoute-t-il.

 

Le gros de la production sera exporté vers les pays en croissance d'Asie et du Moyen-Orient, des régions au coeur de la stratégie de développement des activités de raffinage-chimie de Total.

 

AFP

 

Vues : 137

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 26 mars 2014 à 20:13

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation