"Pour passer d'une rive à l'autre la nécessité de construire un pont est essentiel.

Actuellement nous sommes comme paralysés par les constats du monde auquel nous appartenons. Les constats sont lourds. Les informations sont nombreuses et techniques.  Je mentionne ici les travaux de référence de Lester Brown avec le Earth Policy Institut. L’urgence est angoissante en ce qui me concerne. Ceci crée une pesanteur paralysante.

En même temps, des solutions sont expérimentées : la transition est en marche. En voici quelques exemples non exhaustifs:

  • Klub terre agir ensemble initié par Éric Julien
  • Le réseau des colibris créé par Pierre Rabhi
  • Ville en transition réfléchi par Rob Hopkins
  • The transitionner par Jean François Noubel

Pour aller vers une rive très différente pour les générations qui nous suivent dans la vie. Construire une transition improbable est la piste que je trace avec de nombreux autres acteurs regroupés ou dispersés. Sans faire de bruit une forêt pousse de manière invisible. J'en suis le modeste acteur/témoin et je souhaite nourrir ces indices d'espérance, de construction, qui transforment dès aujourd'hui notre environnement.

Je suis frappé par le poids des schémas de pensée pré mâchés par des médias, le marketing et le dictat de l'économie financière. Je pense que chacun est potentiellement responsable d’écrire son histoire singulière, ce qui rend pleinement du pouvoir sur sa vie. Être acteur de sa vie est le remède fondamental qui, par ricochets, influence notre monde globalisé. L'image de la goutte d'eau dans l'océan est connue. Je l'associe à une autre image, la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Nous sommes engagés dans des mécanismes complexes avec des effets de seuil. Je ne sais ni combien ni quand la prochaine goutte sera suffisamment significative pour que la transition bascule. Ce jour-là la forêt et sa croissance silencieuse deviendra une évidence pour tous.

Je plaide pour que chacun affûte son regard sur ce qui est transformant dans sa vie, dans sa communauté de vie, dans son pays, partout où des initiatives vivantes et créatrices sont déjà en action. A nous de le décider.

Créer le monde auquel nous voudrons appartenir est d'une certaine manière déjà sous nos yeux :

  • Impuissant par l'ampleur des crises multiples, être acteur de sa vie localement et concrètement.
  • Isolés et coupés des relations vitales, retournons nous vers l'autre, élargissons notre propre ouverture. Partageons nos tentatives.
  • Du mal être et de la souffrance, allons vers ce qui nous grandit, ce qui nourrit notre enthousiasme pour la vie.

Cette catégorie est ouverte dans cette perspective : amplifier ce qui existe, stimuler ce qui est en construction… Avancer ensemble. S’aventurer vers l’improbable… et passer d’une rive à l’autre."

Source: Extrait du Blog http://www.unir-les-forces-creatrices.com/ Jean-Christophe Pisson 2012

Vues : 69

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation