C'est une carte qui fait froid dans le dos car elle recense des centaines de témoignages de victimes de pesticides dans la France entière !

La carte interactive recense des citoyens, des collectifs, des associations qui luttent dans leur région contre l'exposition aux pesticides. A travers des témoignages vidéo, ils expliquent comment ils se sont retrouvés concernés par les pulvérisations de produits chimiques. Générations futures a recueilli un nombre impressionnant de témoignages de professionnels et de riverains victimes des pesticides. Et ce n'est pas fini puisque l'association travaille encore sur 150 nouveaux témoignages qui attendent d’être traités et saisis, sans compter les appels journaliers en cette période de reprise des épandages.

Toutes ces personnes interviewées indiquent leurs difficultés à se faire entendre et surtout leurs inquiétudes sur ces produits chimiques auxquels ils sont exposés. L'un d'entre eux explique : "Nous devons faire comprendre aux agriculteurs dans leurs gros tracteurs que nous ne sommes pas des cloportes, mais des êtres humains". Avec le témoignage émanant d'un ancien exploitant de vignes et de céréales à proximité de Jonzac, en Charente-Maritime. Benoît Tornier est agriculteur à la retraite. Il est frappé par la maladie de Parkinson depuis 2000 et a obtenu la reconnaissance en maladie professionnelle en mars 2011.

Il est également administrateur de Phyto-Victimes, l'association créée par Paul François, cet agriculteur charentais qui a gagné son procès contre Monsanto.

Dussol

Vues : 150

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 21 avril 2016 à 16:46
Commentaire de Men Darna le 21 avril 2016 à 15:37

Restons que dans l'alimentation, mais pas que sur terre. Ex pour un produit de la mer http://actualites.nouvelobs.com/planete/20160421.OBS8940/mercure-ar...[WM]-20160421

Commentaire de Men Darna le 21 avril 2016 à 14:43

Je viens d'inviter Générations futures à une synergie juridique éventuelle avec le Tribunal contre Monsanto. Ou encore mieux, carrément une action collective englobant les poisons diffusés par l'industrie pétro-chimique dans des domaines aussi vastes que dans l'alimentation/santé/produits de beauté et ménagers...énergie/transport.

Ce qui fera une sacrée économie de temps/énergie/budget. Et notre éco-système vital est en situation de + en + grave d'urgence, non ?

Commentaire de JF@ le 21 avril 2016 à 13:30

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation