Le projet consiste à développer l'idée d'une ville comestible, où chaque espace vert a une utilité autre que d'être regardé, où chaque espace public, laisse place à une appropriation collective et non exclusive, où les « délaissés » ne le sont plus et font l'objet d'une valorisation « comestible ».

Le développement de vergers urbains sera une des composantes fortes du projet, son principal moteur et consiste entre autre à diffuser des arbres frutiers - pommiers, poiriers, noisetiers, noyers, etc.  et les rendre accessibles à tous,   au coeur de la ville.

...

 

 

Sgoelzer(at)gmail.com

www.villeresiliente.org

 

Vues : 66

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Gerard Deremetz le 19 novembre 2011 à 15:06

bravo!

Je pense que la nature est généreuse et qu'il nous appartiens d'aménager des lieux nourrisseur gratuit ou la récolte ne devra pas être suivi de commerce.

c'est le commerce qui nous piège

Le vendeur de pommes et de poires sera contre, sauf si nous instaurons le revenu d'existence lui permettant puisse que les pommes seront gratuites de vivre et choisir une autre activité utile à l'essemble

une activité utile qu'à soit même n'ayant pas besoin d'être échangé.

C'est toute l'agriculture qui devra être porté par l'ensemble et la nourriture sera gratuite mais aussi de l'ernergie à venir du monde agricole. 

 

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation