Vivre heureux en communauté - Exemples réussis

"Une expérience qui bouscule les grands principes de notre société

La Comune di Bagnaia est une expérience réussie qui va fêter ses trente-cinq ans cette année, et qui ne cesse de bousculer les grands principes de notre société. Elle remet les relations humaines au cœur du quotidien : une vie collective intergénérationnelle, au sein de laquelle personne ne pense à cotiser pour la retraite mais où chacun apporte à sa manière sa pierre à l’édifice.

Un équilibre, un véritable système de solidarité universelle au sein duquel chaque être humain, quelque soit son âge, ses capacités physiques ou mentales, a droit d’être. Une recherche d’autonomie poussée, qui prend tout son sens au travers du travail de la terre : produire avant tout pour nourrir les hommes et pour ne pas faire que « consommer », produire pour plus de liberté et pour être acteur de son quotidien."

A Bagnaia, on partage tout, la propriété a disparu, et ça marche

"A Rapa, pas besoin d’atteindre 4.500 euros (540.000xpf) par mois pour être heureux. Là-bas, on vit comme un roi avec un salaire d’instituteur, comme un prince avec un contrat CPIA à 80.000 F par mois, et bien avec…presque rien. Car l’île, très isolée, fonctionne pratiquement en autosubsistance, et la propriété y est collective. Avec un bateau tous les deux mois, les Rapa ne peuvent compter que sur eux. Et sur leur Tohitu, le comité des sages, qui attribue la terre, et participe à la prise de décision avec le conseil municipal."

Les habitants de Rapa sont les plus heureux au monde, selon le soci...

Vues : 131

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation