Commentaires de Jean-Charles Martinet

Mur de commentaires (28 commentaires)

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Le 9 décembre 2011 à 23:05, Carmen Castagna a dit...

Bonjour Jean-Charles,

Je viens de prendre connaissance de ce site et je n'ai pas encore bien compris le fonctionnement, je vais essayer de mettre l'info pour le groupe TNT de Lille, merci.

Carmen

Le 18 octobre 2011 à 10:23, Thomas Schamasch a dit...

tu peux me joindre par tél : 04 57 24 22 65 / 06 25 64 60 93 ou par mail : t.schamasch@gmail.com.

Ce sera plus efficace.

Au plaisir d'échanger.

Thomas

Le 18 septembre 2011 à 16:34, nadia a dit...

merci ça fait chaud au coeur

peu y pensent: 3 avec toi

c'est un bon chiffre 3

celui de l'être humain

Nadia
Le 12 septembre 2011 à 20:31, mssp a dit...
De rien Jean-Charles. Merci d'y avoir trouvé de l'intérêt. À bientôt :-)
Le 31 juillet 2011 à 10:48, boprat a dit...
Q c un spam !
Le 23 juillet 2011 à 0:20, Philippe Belin a dit...
bonsoir Jean-Charles,
je ne suis pas pour les formations en dev. pers. et encore moins si elles sont payantes ! pour développer cela je citerai Krishnamurti qui est (pour l'instant) l'étre qui a ma préférence par la clarté de ses visions pour guider ma recherche.(a ce propos, je ne connais pas suffisament Andrew Cohen pour dire quoi que ce soit sur lui.)

"La connaissance de soi ne dépend pas d'une quelconque formule. Peut-être cherchez-vous à vous connaître grâce à l'aide d'un psychologue ou d'un psychanalyste; mais cela n'a rien à voir avec la connaissance de soi. Celle-ci survient
lorsque nous prenons conscience de nous-même dans la relation, révélatrice de ce que nous sommes, seconde après seconde. Toute relation est un miroir dans lequel nous nous voyons tels que nous sommes vraiment. Or nous sommes pour la plupart incapables de nous regarder en face tels que la relation nous révèle, parce que nous nous mettons immédiatement à condamner ou à justifier ce que nous constatons. Nous jugeons, nous évaluons, nous comparons, nous nions ou nous admettons, mais jamais nous n'observons vraiment ce qui est: apparemment, c'est ce qu'il y a de plus difficile pour la plupart des gens ; et pourtant c'est par là, et par là seulement, que passe le commencement de la connaissance de soi. Si l'on peut se voir tel qu'on est dans le miroir que nous tend toute relation, et qui nous renvoie une image fidèle, si l'on peut simplement plonger dans ce miroir un regard totalement attentif, et voir réellement ce qui est, en être conscient, mais sans condamnation, jugement ni évaluation – en agissant comme lorsqu'on est animé par un intérêt passionné –, alors on s'apercevra que l'esprit est capable de se libérer de tout conditionnement ; ce n'est qu'alors qu'il est libre de découvrir ce qui est au-delà du champ de la pensée.

(il écrivait cela il y a plus de 20 ans ...)
amicalement

philippe
Le 20 juillet 2011 à 21:42, Philippe Belin a dit...

Bonjour Jean-Charles et bienvenue sur: "créer un autre monde" !

a bientot

philippe

Le 20 juillet 2011 à 10:51, Pascale MARIE a dit...

Bonjour,

Concernant la pleine conscience, je vous recommande le très bel ouvrage de Christophe André (psychiatre à l'hôpital Ste Anne à Paris) : "Méditer jour après jour", éditions France Loisirs.

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation