Vues : 368

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Paul le 31 juillet 2012 à 18:51

Bonjour,

J'ai reçu récemment une proposition de pétition contre le projet de règlement européen 1924/2006/C avec la fameuse vidéo de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, vidéo présentée par A. de Lovois, qui semble un professionnel du lobbying. D'autres pétitions contre ce projet circulent également. Étant, par principe, méfiant vis-à-vis des pétitions en général, un peu étonné par le caractère racoleur et assez peu crédible de cette vidéo, je me suis interrogé et je me suis informé. En effet, de nombreux gogos signent des pétitions sans savoir de quoi il retourne.

J'ai d'abord recherché le texte de ce règlement dans le Journal Officiel de l'Union Européenne. Ce texte est un peu long et ardu (37 attendus et 29 articles) quand on n'a pas trop de temps ou de courage, mais il existe une synthèse plus abordable.

Il apparaît que ce règlement ne s'en prend absolument pas aux petits producteurs de remèdes naturels. Il vise plutôt les industries agro-alimentaire, cosmétique et para-pharmaceutique qui inondent leurs publicités de slogans (le texte dit "allégations") suspects tels que "combat efficacement la carie dentaire", "réduit activement le taux de cholestérol".

Sans aller aussi loin, le nouveau texte veut simplement réglementer 24 "allégations" que les industriels seraient tenus de prouver. 

Parmi celles-ci :

- Faible valeur énergétique

- Faible teneur en matières grasses (ou en sucres)

- Sans sodium ou sel

- Sources de protéines

- Allégé (ou Light)

- Naturel (ou Naturellement)

Ces allégations sont parfaitement suggestives. Le but est de les rendre objectives en fixant des taux minimum ou maximum (selon le cas) pour qu'elles puissent être utilisées.

Exemple : Pour affirmer qu'un produit ne contient pas de sodium ou de sel, la quantité minimum contenue est de 0,005 % en poids. J'ai fait une fois l'expérience de comparer les emballages des céréales (petit-déjeuner) dans un magasin. Je suis arrivé à la même conclusion que Test-Achats. Plus généralement, sur le même site, à propos des allégations.

On est très loin du texte de la vidéo.

Et nous voici au cœur du problème. Comme je l'ai dit, ce règlement n'attaque nullement les producteurs de remèdes naturels en faveur de l'industrie des médicaments chimiques. Il s'agit de mettre fin à des allégations publicitaires mensongères ou en tout cas imprécises dans le domaine alimentaire. Comme disait Molière : "Qui se sent morveux, qu'il se mouche !".

Maintenant, qui est caché derrière ces pétitions ? Comme on dit dans les romans policiers : "À qui profite le crime ?". On pourrait penser qu'il s'agit d'un lobbying de l'industrie agro-alimentaire qui ne supporterait pas que l'on mette son nez dans ses affaires. Ils utiliserait ainsi la naïveté des consommateurs pour enrayer ce contrôle de ses activités. Ou alors des écologistes paranoïaques et extrémistes qui se croiraient attaqués. Ce ne sont bien sûr que pures hypothèses de ma part.

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation