Where there is a will, there is a hope: Basma Center for disabled children in East Jerusalem

Ce film a été réalisé à Jérusalem-Est, en février 2008.
Mon projet de départ était un travail sur la méthode Feldenkrais (issue de Moshe Feldenkrais, juif hassidique, physicien, élève de Pierre et Marie Curie, qui avait développé une approche très spécifique du handicap et des limitations corporelles, basée sur "la prise de conscience".
J'ai suivi une praticienne fidèle de Feldenkrais, Ilana Nevill, jusqu'en Palestine, où elle travaillait depuis quelques années.
Et là, j'ai découvert un tel univers, de chaos et de générosité, d'inventivité et d'opiniâtreté, que j'ai aussi réalisé ce film pour le Centre Basma, et sa directrice Betty Majaj, pour l'aider à dresser des fonds internationaux devenus rares en raison du conflit israélo-palestinien.
Ce film a été diffusé sur une web-TV canadienne "Canalespoir", et j'aurais aimé qu'il serve plus qu'il n'a pu le faire.

Vues : 42

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation