Bonjour.

Je suis en attente de livraison d'un broyeur (outil principal d'un projet en cours de cogitation !) et je souhaiterai avoir vos avis sur le broyage de feuilles mortes !

Utilisations, mélanges, compostage, expérimentations...

Le constat: que de gâchis d'énergie que de ramasser, mettre en remorque, transport vers déchetterie... Dans un souci de laisser la matière première non loin d'où elle provient et ainsi limiter l'export de matière organique (appauvrissement des sols), vos conseils sont les bienvenues !

 

Pour ceux que ça intéresse, voici le type de broyeur en question (sans l'attelage).

Je laisse le lien là car l'intégration de la vidéo ne semble pas bien fonctionner dans la discussion (pourtant elle apparaît quand je l'insère)...

https://www.youtube.com/watch?v=z_ZeK4E4uVo

D'avance merci !

Puisse cette discussion être une contribution collective... ;-)

Vues : 8150

Réponses à cette discussion

Salut!

perso j'utilise beaucoup les feuilles mortes en paillis pour le jardin l'hiver. Cela couvre et protège le sol et rameute un grand nombre de lombrics qui préparent les éléments nutritifs pour le printemps et qui me labourent le sol en profondeur.

De plus je peux effectuer les premiers semis en avance car ils sont protégés des dernières gelées par les feuilles.

 

Quand au broyage de feuilles, je pense que c'est pas pratique avec ce gros broyeur. Si nécessité de broyer il y a (ce qui peut se discuter) alors pourquoi pas les étaler sur 10/15 cm puis tout simplement passer la tondeuse dessus. Les feuilles broyées se décomposeront ainsi bien plus vite.

 

Sinon je fais aussi mon compost de feuilles (fruitiers essentiellement) que j'incorpore au printemps sur mon sol. Pas de terreau pour l'instant mais c'est une bonne idée.

 

J'espère que ces trucs peuvent aider...

A bientôt.

Merci Matthieu !

Je m'en sers aussi de paillis l'hiver mais j'ai plus tellement de place pour composter l'excédent.

Et ras le bol des aller-retour à la déchetterie.

J'avais essayé de broyer les feuilles mortes (chênes surtout) à la tondeuse mais comme elles n'étaient pas vraiment sèches et la lame peut être plus très affûté, ce n'était pas très efficace, faudrait que je réessaie là où je vais pouvoir en enlever. Une lame "mulching" (et bien affûté) pourrait être pas mal sans doute ?

Je pense en incorporer dans le potager surtout (terre très sablonneuses, "cendreuses" même si aucun apport). Bien obligé de refaire de l'humus...

J'arrive pas à lire votre réponse Bruno ?!

moi non plus je ne comprend pas?

 

la re-voila.... Pour ma part je fais comme Mathieu à l'automne je répand une partie des feuilles mortes sur mes buttes en mulsh la couleur sombre est bien mieux en hiver que la paille claire, la butte chauffe pus vite.

Je repend aussi des feuilles mortes  mélangées à la paille dans les allées entre les buttes ça évite la gadoue et ça me fait des feuilles broyées pour pailler au printemps.

Pour le reste je confectionne des cages à feuilles type Lechat. Ce sont des ronds de 2mt de diamètre environ en grillage poulailler de 1mt de haut je remplis de feuilles morte je brasse de temps en temps et je laisse composter.

Chez un ami qui a un beau terrain arboré nous avons confectionné des piéges à feuilles en faisant des poches en  grillage poulailler entre des arbres qui sont assez proches. On est  content du résultat c'est le vent qui balaie les feuilles qui viennent se prendre dans les poches en grillages.

Voila  en épérant que cela vous donnera des idées. Belle journée à vous. Bruno 

Oui, merci ! Astucieux le piège à feuilles, compliqué sous les grands chênes... Je testerai à petit échelle ! Encore merci !

Bonjour Niels,

la taille du broyeur de la vidéo me semble suffisant, être limité en diamètre de coupe, nous donne la juste mesure des branches que nous devons prendre.

je fait du BRF que j'étale en couche mince puis je recouvre soit avec de la paille ou des feuilles broyer afin de diversifier les sortes de paillage.

j'ai aussi broyer de la fougère avec du crotin de cheval

les feuilles broyées tiennent mieux au sol et son décomposées  plus vite.

l'idée est de nourrir le vivant de la terre. cette technique pour démarrer un jardin est très intéressante. former les emplacement avec un motoculteur ou des cartons, puis ne plus travailler la terre et aporter des éléments tel que ces broyas.

Mais je vais m'orienter vers une autre façon. il me semble qu'il faut toujours avoir un sol couvert vivant, le paillage et le brf devenant simplement complémentaire de temps en temps. je précise que je suis un apprenti et que ces choix je les fondent sur mes lectures et des conférences auquel j'ai assisté et sur une observation du jardin.(3 ans).j'ai aussi un cylindre à feuilles.

autre avantage peut être des feuilles: leur couleurs marron foncé  pour le réchauffement du sol au printemps .

à bientôt

 

les feuilles de fougères du fait de leur pouvoir insectifuge ne sont-elles pas à éviter ?

Chez moi j'utilise les feuilles mortes en paillage. Il s'agit alors de feuilles qui se dégradent vite : érable, charme, tilleul... J'utilise aussi les feuilles de chêne et de noyers, sachant qu'elles se dégradent plus lentement. Tout dépend de l'utilisation qu'on veut en faire. Pour chez moi, je trouve que les feuilles de noyers sont trop grandes, s'envolent, et se dégradent trop lentement pour nourrir mon sol à l'automne, je les tonds donc en même temps que l'herbe et le mélange herbe/feuilles broyées à la tondeuse est parfait.

Je m'en sers notamment en couche épaisse pour préparer une nouvelle zone de plantation dans une prairie.

J'ai un petit broyeur électrique mais je ne mets jamais de feuilles dedans, je considérerais ça comme une perte de temps lorsque le paillage est si efficace déjà.

J'ai la chance d'avoir une parcelle de bois bordée de fossés, et les feuilles qui tombent dedans à l'automne, puis sont mouillées par les pluies d'hiver, donnent à l'été suivant, lorsque les fossés sont secs, un terreau de feuille à demi-dégradé excellent pour améliorer ma terre lourde. Là encore, je l'utilise en paillage.

lje suis d'accord avec Felice je ne vois pas l'intérêt de broyer les feuilles mortes la tondeuse est parfaite pour le platane, le laurier cerise , le noyer .

Pour répondre à Thierry les fougères sont un excellent paillage..riche en potasse..

RSS

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation