Bois Raméal Fragmenté

Informations

Bois Raméal Fragmenté

Les Bois Raméaux Fragmentés (dits BRF) permettent de cultiver sans labour, sans engrais et sans eau (ou très peu) des végétaux alimentaires ou non.

Membres : 137
Activité la plus récente : 9 sept. 2019

(en construction)

Bonjour,

il s'agit ici de réunir des informations concernant l'utilisation du BRF et réfléchir à son développement pour les jardins de petites et moyennes surfaces de la récupération à la distribution malgré tous les inconvénients dus à la lourdeur du processus et le manque de communication. Ce groupe peut se transformer en projet. En attendant les forums de discutions une petite vidéo sur le sujet, ainsi que ce lien (Ekopédia) et celui-ci: Apprenti jardinier avec du BRF et une approche à la permaculture le blog de Gérard

Vidéos:

- Le BRF une perspective d'avenir

- Jacky Dupéty sur le BRF à la conférence TEDx Paris le 15 janvier 2011

Forum de discussion

Cherche à emprunter Broyeur pour BRF (PAU)

Bonjour,je cherche à emprunter un broyeur pour faire du BRF. J'habite à UZOS, à qq km de PAU (64)Des pistes?Merci!Continuer

Démarrée par FlorenceVIEBAN 1 janv. 2016.

brf tuhya 4 réponses

Bonjour, que pensez vous  du broyat de tuhya ? Comment l'utiliser ?Continuer

Démarrée par Negia. Dernière réponse de dubois regine 15 févr. 2015.

culture de champignons pour ensemencer le brf 7 réponses

y a t il des essais de fait pour booster le brf avec des cultures de champignons (mycorhyziens où autres) je voudrais essayer avec une solution à 4% de miel (toutes fleurs assez foncé plus riche en…Continuer

Démarrée par karl. Dernière réponse de karl 26 janv. 2015.

ensemencer le brf 8 réponses

A présent il fait trop froid pour ensemencer le brftu peux activer la mycorhize,pas avec du miel mais du sucre simple ;pour le prix et l'efficacité ; le miel étant bactéricide et antifongique.je te…Continuer

Démarrée par dubois regine. Dernière réponse de Hervé Denjean 8 déc. 2014.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Bois Raméal Fragmenté pour ajouter des commentaires !

Commentaire de CAMPANA BRUNO le 13 septembre 2012 à 21:32

tu nous diras pour le resineux...

Commentaire de jef jaquier le 13 septembre 2012 à 19:35

nous venons, avec des copains de faire 3 ou 4 m3 de brf. une grande partie de résineux uniquement, que j'ai mis à pré-composter.

le reste: divers feuillus que je compte épandre rapidement dans les divers potagers.


pour ce qui est des résineux, c'est expérimental. j'avais lu qu'avant les canadiens un gars avait constaté en france que les fraisiers poussaient très bien sur le tas de sciure de la scierie de pins près de chez lui.

j'ai eu l'occasion de louer (80€ la journée) un broyeur caravaggi bio 90 - qui doit coûter aux environs de 4 000€- un outil vraiment adapté. ça dépote et consomme moins d'essence qu'un autre broyeur loué 40€ l'an dernier.

il y a quand même un côté pas très écologique, mais je travaille une terre tellement pauvre ...

Commentaire de Jean-Marc Quitté le 13 septembre 2012 à 11:56

Un grand merci Pablo pour ces indications concernant les acacias robinier, je vais continuer de m'informer sur les infos données par ce groupe. Bien à toi - JM

Commentaire de Pablo le 11 septembre 2012 à 23:03

Bonjour, j'ai reçu sur ma boîte mail ce message de Jean-Marc au Groupe, sans pourvoir le retrouvé sur ce mur (le mur de ce groupe) bizarre ...

Bref voici le message : "J'ai en bas de chez moi des acacias. Puis-je faire du BRF pour mettre sous un pêcher ? Bien à tous, JM"

Concernant la qualité du bois d'acacia (Robinier si c'est bien de ça que l'on parle) pour le BRF, je n'ai pas de recul pour des conseils d'experts, mais étant donné que ce bois est connu pour être imputrescible, sa dégradation risque d'être plutôt lente... cela reste quand même à voir!

Concernant le côté "pratique" du Robinier, il faut faire très attention à la taille : ne jamais couper le méristème apical (sommet en croissance) réaliser de tailles trop cévères car cette espèce a tendance à émettre de rejets jusqu'à plusieurs dizaines de mètres lorsqu'on en réponse à la taille.

Je dirais qu'il faut limiter la taille un maximum voir l'éviter, donc impossible de valoriser cette essence comme on peut le faire avec les trognes (frênes et Muriers par exemple).

Commentaire de Jean-Marc Quitté le 11 septembre 2012 à 11:35

Je pense glaner des petites branches sur les arbres en bord de route pour nourrir les plantes de mon balcon. Elles font partie du "bien commun", non ?

Commentaire de Steph P. le 2 septembre 2012 à 16:02

Merci Jef, (bien que ne pratiquant pas faute de terrain) je viens de m'y inscrire!

Commentaire de jef jaquier le 1 septembre 2012 à 19:35

Bonjour !

je pratique le brf depuis quelques années et vous signale la liste de diffusion: brf@yahoogroupes.fr

elle met en lien de nombreux pratiquants.

j'expérimente sur terrain marneux, en buttes.

je suis en train de réfléchir à intégrer le brf dans un système d' assainissement non-collectif par la pédo-épuration. la pédo-épuration étant l'épuration par le sol, sans fosse septique, sans lagunage, etc, à peu de frais. liée aux toilettes sur litière sèche ce process mérite d'être expérimenté.

je suis en train de réaliser un petit film sur la question.

je suis dans la Drôme - 26400. on peut visiter.

Cordialement

Commentaire de Steph P. le 19 avril 2012 à 12:06

BRF semble 'magique'...du moins son acronyme l'est!

Je dis ca car j'ai deja lu ici et la quelques reticences quant au BRF (bien sur, tout depend de quel type de BRF, dans quelles conditions, applications, etc...bref, une liste trop longue ;-):

Dernier exemple, a la lecture du document pdf 'En symbiose avec son potager', plus precisement dans la partie ecrite par Jacques dont voici un copie-colle:

"Le B R F Après la lecture du livre de Jacky Dupety « Le BRF vous connaissez » j'étais très impatient de tester cette nouvelle méthode « miracle ». Et là, patatras!! Les parcelles couvertes de BRF au mieux ont donné des récoltes minables, au pire récolte zéro! Pourtant, j'ai fait comme il était écris, épandage sur trois à quatre centimètres d'épaisseur, enfouir légèrement au croc et planter ou semer après quelques semaines. L’année suivante, mêmes résultats, coté compost belle récolte, coté BRF même pas la semence. Je ne me décourage pas et continue mes expériences, au moins pour amortir le broyeur!

Il semblerait tout de même que le sol s'améliore après deux années, mais je ne vois pas de différence flagrante par rapport au compost. Un élément positif, sur des semis de salades, haricots et carottes, j'ai tamisé du BRF sec, cela a évité la surface de croûter, la levée a été très bonne. La leçon que je retire de ces deux ans d'expérimentation, est qu'il faut être très prudent avec le BRF, l'employer à petite dose, en plusieurs fois. Tout dépend aussi de la qualité et de la structure du sol. Attention aux sols lourd et argileux, ils risquent l'asphyxie par un apport trop important de BRF."

...voila!

Commentaire de Kénita le 19 avril 2012 à 8:39

Partage d’expérience à la ferme
Le Bois Raméal Fragmenté

http://www.bio-provence.org/IMG/pdf/compte_rendu_visite_BRF_2_dec.pdf

Commentaire de Isidore le 1 février 2012 à 23:52

Aussi pour découvrir une vidéo ici, d'un certain Jacky Dupéty

http://www.youtube.com/watch?v=qSRIX8zLy64

Très intéressante pratique agricole. A tester et/ou à soutenir !

 

Membres (137)

 
 
 

Activité la plus récente

GAWELIK Katy a publié un statut
Il y a 7 heures
Billets de JF@
Il y a 9 heures
Événement mis à jour par benjamin burnley
Miniature

vivre en harmonie au sein d'un collectif à La Closerie de la Beyne

21 septembre 2020 à 25 septembre 2020
Comment co-construire un collectif qui a du sens ?Comment trouver sa place au sein du…Plus
hier
GAWELIK Katy a publié un statut
"Salade au Kale et aux fleurs d'Hémérocalle (Vegan) >…"
hier

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation