Bonjour les colibris,

Si vous avez des articles de presse Incroyables Comestibles à partager, ce fil de discussion est là pour ça, merci !

Bien amicalement

François Rouillay

INCROYABLES COMESTIBLES, MOUVEMENT ANTI-CRISE !
Dossier spécial "SOLIDARITÉ" dans Valeurs Mutualistes, l'édition de mai-juin 2013 du magazine de la MGEN, la Mutuelle Générale de l'Éducation Nationale. Diffusion à 1,8 millions d'exemplaires sur la France.

Vues : 898

Réponses à cette discussion

Bonjour,

Pour terminer l'année 2013, les citoyens jardiniers solidaires remercient l'équipe de la rédaction de la chaine Arte ainsi que les internautes qui ont retenu les Incroyables Comestibles comme meilleur projet citoyen en réponse à la crise en Europe avec la production locale de la nourriture par les coopérations solidaires.

La page de présentation du résultat de Génération Solidarité se trouve en lien ICI.

Bien amicalement

François Rouillay

Suivez l'actualité des programmes citoyens solidaires sur les territoires avec les Incroyables à la Une en lien ICI.

On parle des Incroyables Comestibles dans le numéro de mars de Marie-Claire.Bonne lecture,

Atalanta

http://lesvergersdatalanta.blogspot.fr/

Les Incroyables Comestibles ont démarré à Mulhouse dans une belle dynamique collective. Voici l'article du journal paru dans la presse régionale.


"Incroyables comestibles, ça pousse" titre l'Alsace.

Édition du 16 février 2014 - Voilà, c’est fait, Mulhouse rejoint le cercle des 250 "Villes Comestibles Solidaires" en France. Le mouvement des Incroyables comestibles est venu essaimer hier à Mulhouse. Objectif : cultiver des légumes sur l’espace public ou privé pour les laisser à la disposition gratuite des passants. Attention, ça pousse ! Ce n’était vraiment pas un temps à mettre un jardinier dehors. Février n’est, de toute façon, pas un mois pour les jardiniers. On peut éventuellement planter les échalotes et les topinambours... Ou alors ensemencer de drôles d’idées dans la tête de citoyens partageurs et écolos. Et c’est un peu ce qu’a décidé de faire le mouvement des Incroyables comestibles en débarquant avec bêches et arrosoirs, hier, à la Maison des berges de Mulhouse, en lien avec "les Incroyables Vita’rue".

L’armée, très pacifique et sympathique, comptait une quarantaine de personnes, des mômes souriants et un chien, au moment de se mettre en route en direction... d’une pancarte de ville marquée "Mulhouse". Ça drachait sec mais, heureusement, la pancarte ne se trouvait qu’à un crachat de noyau de cerise, le long du canal. "La pancarte, c’est symbolique. Comme dans toutes les villes de France où les Incroyables comestibles s’implantent, on vient autour de la pancarte pour faire une photo avec des légumes, des outils de jardin...", explique le jardinier en chef, Jean-Michel Herbillon. Clic-clac, c’est dans la boîte, les photos vont ensuite circuler sur les réseaux sociaux, dans la presse locale, histoire de transformer la cité du Bolwerk en "Ville Comestible Solidaire". Pourtant, pas plus qu’une hirondelle ne fait le printemps, une photo ne nourrit la planète. Et l’objectif du mouvement participatif, simple et joyeux est, quand même, de permettre aux villes d’arriver à l’autosuffisance alimentaire, en partageant les légumes plantés à droite à gauche et en incitant des maraîchers à se réinstaller partout où on peut planter.

"Ça vous paraît utopique ? Les expériences anglaises de Todmorden ou Leeds prouvent que l’on peut, en France, arriver à l’autonomie alimentaire en 2018", poursuit le fils de grainetiers de Fréland.

Ça vous paraît utopique?

À Mulhouse, la référente des Incroyables comestibles sera Catherine Niedergang, cheville ouvrière du tout récent collectif Sud Alsace transition. Celle qui souhaite "donner vie à nos envies et à nos rêves" a rapidement joint les actes aux paroles en partant planter des graines de salade de Saint-Antoine dans les bacs de la Maison des berges. "Ce sont des salades qui résistent au gel. Normalement, dans deux mois, on peut les ramasser." Sous entendu, toutes les personnes qui passeront par le quai des Cigognes au début du printemps pourront couper une salade plantée hier, grâce aux Incroyables comestibles. Alors, toujours utopique, l’initiative lancée hier après-midi?

Un article signé Laurent Gentilhomme, l'Alsace.

Toutes les informations sur les Incroyables comestibles sont sur le site www.incredible-edible.info

Localement, pour rejoindre le mouvement, on peut trouver des informations sur le site www.sud-alsace-transition.org

Les Incroyables comestibles locaux seront le dimanche 2 mars sur le site DMC, dans le cadre des activités de Motoco.

Pour l’enracinement du mouvement des Incroyables comestibles à Mulhouse, hier, Jean-Michel Herbillon avait fait le déplacement depuis Fréland. Initiateur du mouvement en France avec son compère François Rouillay, de Colroy-la-Roche, Jean-Michel Herbillon est actuellement l’unique permanent pour la France de ce mouvement planétaire. Celui qui sème Jean-Michel Herbillon.

RSS

Activité la plus récente

Marine Valette s'est joint au groupe de Delphine Duriaux
Miniature

COLIBRIS 42 Bassin Stéphanois

Le groupe Colibris Loire / Haute-Loire a vu le jour "officiellement" à l'occasion de la campagne…Plus
Il y a 12 heures
GAWELIK Katy a publié un statut
"Lutter contre malbouffe surconsommation Périco Légasse >…"
Il y a 20 heures
Billet de JF@
Il y a 20 heures
Icône de profilMarine Valette, BRANCHEREAU, Jaunr et 5 se sont joints à Colibris
Il y a 22 heures

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation