Informations

créer un autre monde

1 -rédaction commune du "petit manuel du co-créateur d'un autre monde

2 -quel autre monde ?

Membres : 239
Activité la plus récente : 3 déc. 2018

1 -rédaction commune du "petit manuel du co-créateur d'un autre monde" qui serait un inventaire des actions immédiates possibles pour l'émergence d'un autre fonctionnement planètaire.

 

  • avoir une conscience accrue de l’impact de chacune de mes actions quotidiennes ; en quoi ce que je fais va dans le sens de ce que je souhaite pour demain, en quoi ce que je fais l’entrave. MA responsabilité dans le système.
  • se changer soi même, changer son mode de vie, sa façon d’acheter, de vivre, de se nourrir, ses propres comportements.......
  • ne plus faire fonctionner les banques: argent chez soi, ouvrir un compte à la Nef, utiliser les monnaies locales
  • ignorer la grande distribution: fréquenter les marchés locaux, coop bio, Amap, échanges vêtements, troc(Services Echange Locaux), emmaus, arrêter la consommation de gadgets, utiliser des objets biodégradables, acheter d'occasion...
  • cultiver son potager, en ville mettre en place des potagers partagés, récupérer l'eau de pluie pour arroser, faire son compost
  • manger moins de viande ( la production de viande consomme céréales, eau, pétrole et terre cultivable.....)
  • boycotter les grandes compagnies énergétiques: tendre vers l'autonomie énergétique, économiser eau et électricité, utiliser le moins possible voitures et avions
  • rejeter le système politique, l'armée
  • se déprogrammer, se déconditionner : débrancher la télévision, la radio, penser par soi-même, avoir des lectures inspirantes
  • se tenir informé de ce qui se passe en décroissance, écoconstruction, autoconstruction, éco-hameaux, permaculture, transition...
  • des tas d'initiatives existent déjà, en rejoindre une ou créer la sienne pour atteindre la masse critique d'individus qui fera basculer le fonctionnement actuel
  • informer (en plus de donner l'exemple) au maximum autour de soi qu'un autre monde est possible
  • S'y mettre aujourd'hui même, plus tard signifie jamais.

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde."( Gandhi.)


2 -essayer de définir cet autre monde, dans un premier temps non pas en essayant de faire une n'ième constitution plus ou moins calquée sur les précédentes, mais en énumérant simplement ce que l'on veut dans ce monde que nous allons créer !

Forum de discussion

Vidéos 3 réponses

documentaire vidéo sur le pic pétrolier …Continuer

Démarrée par Philippe Belin. Dernière réponse de Philippe Belin 15 oct. 2013.

"Petit manuel" 7 réponses

 -avoir une conscience accrue de l’impact de chacune de mes actions quotidiennes ; en quoi ce que je fais va dans le sens de ce que je/nous souhaite(ons) pour demain, en quoi ce que je fais l’entrave. MA responsabilité dans le système.-se changer…Continuer

Démarrée par Philippe Belin. Dernière réponse de Bruno Bolard 20 mai 2015.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de créer un autre monde pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Philippe Belin le 14 juillet 2011 à 11:06

pour poursuivre sur l'éveil des consciences, je ne résiste pas à l'envie de publier ce document qui circule beaucoup sur internet aussi sous forme de videos."Le contrat tacite des gens qui dorment" résume bien ce que l'on accepte en ne faisant RIEN. Peut-etre que le diffuser autour de soi peut amener du monde a prendre un peu plus conscience de ce qui se passe.


 Contrat tacite des gens qui dorment
1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience
que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des
perdants.
2) J'accepte d'être humilié ou exploité à condition qu'on me permette à mon tour
d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide
sociale.
3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je
considère que la prise en charge de la société a ses limites.
4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur
convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits(qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepteaussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autreque celui des autres clients.
5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et permettre à quelques
centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année.
6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je
tolère qu'on le fasse lentement en ingérant ou en inhalant des substances toxiques
autorisées par les états.
7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix.
J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la
défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale.
8 ) J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une
énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de
substitution s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de
l'énergie, ce qui serait notre perte.
9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer.
10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de
gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire
avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu
qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on
agitera le portrait devant mes yeux.
11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les
religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et
totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en
feront.
12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, à l'amour, au sexe, et la
liberté d'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche
toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai: je remplirai mon
rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie.
13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte
bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa
qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive.
14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et
beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures.
15) J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes agées dont
l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la
planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne
se transmet.
16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde
tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et
combien j'ai de la chance de vivre en occident. Je sais qu'entretenir la peur dans nos
esprits ne peut être que bénéfique pour nous.
17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement
pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète.
18 ) J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant,
d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture
mondiale.
19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les
emprunts.
20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'occident dans les pays défavorisés.
Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise
les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des
conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence.
21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honneteté douteuse et
parfois même corrompus. Je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes
pressions qu'ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de
mise.
22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de
l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident.
23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions
philosophiques primitives.
24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte.
25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques.
26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants.
27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et
l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine.
28 ) J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger.
29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle
nous mène vers une catastrophe sans précédent.
30) J'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou
l'améliorer.
31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne
vaux pas mieux.
32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne
formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes
soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez.
33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice
que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je
sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.


Si vous êtes contre, vous pouvez toujours mettre en oeuvre les ressources de l'amitié
et de l'amour, de la fraternité et de la responsabilité partagée, réfléchir, concevoir,
oser et tisser, comme le permet l'Internet... tout retard rapproche du néant

Commentaire de Nouchka le 14 juillet 2011 à 10:34
Totalement en accord avec Toi, Sylvie lorsque Tu dis qu'un autre monde passe par plus de conscience. Il nous reste la plus grande des libertés : celle du choix que nous faisons dans nos actes, nos achats, notre mode de vie etc.
D'accord aussi lorsque Tu parles de retrouver les savoirs ancestraux, pour cela intervient le partage : échange avec ceux qui "savent"et pour cela sans doute recréer la cellule familiale où les "anciens" avaient le rôle de transmission de ces dits savoirs !
Commentaire de Sylvie Sougey le 14 juillet 2011 à 0:13

Merci pour l'invitation à me joindre à ce groupe.

 

Favoriser l'émergence d'un autre monde passe je crois par plus conscience. 

Conscience accrue de l'impact de chacune de mes actions quotidiennes ; en quoi ce que je fais va dans le sens de ce que je/nous souhaite(ons)  pour demain, en quoi ce que je fais l'entrave. MA responsabilité dans le système.

 

ce que je veux :

- plus de justice sociale, plus de partage des richesses

- que l'homme retrouve sa place au sein de la nature, en harmonie avec le reste du vivant

- plus de proximité et de solidarité

- réapprendre des savoirs ancestraux (cultiver son jardin en fait déjà partie parfois !!) oubliés/gommés depuis 2 générations

 

ce que je ne veux plus :

- engraisser pollueurs, spéculateurs et autres affameurs qui mettent le profit en valeur première

 

- le travail comme source d'aliénation et de souffrance de l'homme alors qu'il est normalement un puissant levier de transformation personnelle.

 

- un système 'qui marche sur la tête"

 

Merci pour cet espace d'échanges.

 

 

Commentaire de Jappelle Hubert le 13 juillet 2011 à 10:35

bonjour à tous

lorsque je parle de pouvoir c'est: avoir la possibilité de..

La démocratie est une science qui se cherche. nous n'avons actuellement pas trouvé il me semble. Revenons au raison essentielle de la vie. Ce ne sont pas les mêmes pour tous mais une chose l'est et c'est certain: l'amour.

 

Commentaire de Nouchka le 13 juillet 2011 à 9:34
Il me paraît en effet intéressant d'imaginer une autre forme de "gouvernance" et non de "pouvoir" . le pouvoir déforme l'être, l'abime.........Le problème c'est que la démocratie est illusoire ou alors elle a pris une certaine forme à l'époque d'Athènes et de Venise (deux exemples de ce que nous pourions espérer).. Mais à mon humble avis il serait nécessaire "d'inventer".......Le hic c'est notre nombre. Les villes sont devenues inhumaines. Il est important de commencer en effet par se changer soi même, changer son mode de vie, sa façon d'acheter, de vivre, de se nourrir, ses propres comportements.......
Commentaire de Philippe Belin le 13 juillet 2011 à 8:45

remarque justifiée de Nouchka sur les phrases un peu abruptes du départ, il faut maintenant développer (et c'est aussi le but de ce groupe afin de trouver ensemble de nouvelles solutions)!
par "suppression de la politique"  ce serait plutot: transmission du pouvoir de l'institution politique a un systeme de vraie gestion démocratique.

Etant entendu qu'il n'y a jamais eu de véritable démocratie (faute, entre autres, de moyens techniques pour récolter des millions d'avis, c'est maintenant possible avec l'internet) et que la pseudo-démocratie en vigueur actuellement glisse de plus en plus sérieusement vers un totalitarisme.


Donc retirer leur mandat aux hommes politiques actuels qui sont dans l'incapacité d'un vrai changement car trop formatés par ce système (il suffit par exemple de regarder  la Grèce; au lieu de solutions nouvelles, ils enfoncent un peu plus le clou !) du meme coup cela supprime les partis qui sont une poudre aux yeux incroyable, car ils ne sont là que pour diviser (et donc mieux régner).
pour mettre en place des centres de recollection des avis communaux, regionaux,.....afin de pouvoir traiter chaque décision a son niveau.

Commentaire de Jappelle Hubert le 12 juillet 2011 à 19:32

action nécessaire, c'est certain nous devons changer de comportement en considérant que c'est nous qui avons le pouvoir.....

Je reviendrai bientôt pour le développement de mes idées. 

Commentaire de Nouchka le 12 juillet 2011 à 10:01

A ton invitation : me voici ! Ton idée me plaît. Cependant je pense que tes propositions peuvent faire peur. Les mots sont lourds de sens donc quand Tu écris : "suppression de la politique" etc. C'est trop abrupte et cela peut faire craindre la totale anarchie !

As-Tu lu "The thifth sacred thing" de starhawk" ? PAs nécessaire de faire partie de la wicca ni dêtre gay pour apprécier son idée de la "city".......vivre plus en harmonie avec la nature, respect des autres, justice.........

Commentaire de Philippe Belin le 11 juillet 2011 à 20:21

quel autre monde ?

 

-suppression des frontières, ce qui entrainerait le:

-désarmement planétaire, puisqu'il n'y aura plus de pays a protéger !

-suppression de la politique (dans le sens des hommes politiques)

- arret du nucléaire

-lancer la recherche sur les énergies nouvelles (propres et renouvelables, bien sur)

Commentaire de Philippe Belin le 11 juillet 2011 à 20:14

Petit manuel du co-créateur d'un autre monde

-ne plus faire fonctionner les banques: argent chez soi, ouvrir un compte à la Nef, utiliser les monnaies locales
-ignorer la grande distribution: fréquenter les marchés locaux, coop bio, Amap, échanges vêtements, troc(Services Echange Locaux), emmaus, arrêter la consommation de gadgets, acheter d'occasion...
-se déprogrammer, se déconditionner : débrancher la télévision, la radio, penser par soi-même, avoir des lectures inspirantes.
-boycotter les grandes compagnies énergétiques: tendre vers l'autonomie énergétique
-rejeter le système politique, l'armée
-se tenir informé de ce qui se passe en décroissance, écoconstruction, autoconstruction, éco-hameaux, permaculture, transition...
-des tas d'initiatives existent déjà, en rejoindre une ou créer la sienne pour atteindre la masse critique d'individus qui fera basculer le fonctionnement actuel
-informer (en plus de donner l'exemple) au maximum autour de soi qu'un autre monde est possible
-S'y mettre aujourd'hui même, plus tard signifie jamais.

-"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde." Gandhi.

 
 
 

Évènements

Activité la plus récente

Manutopiste s'est joint au groupe de Sylvain Ghysens
Miniature

Eco-lieu, Eco-hameau, Habitat groupés 44

Bonjourje fais partie ( bénévolement) de l'association Habitat& Energies Naturelles (HEN)…Plus
Il y a 10 heures
Photo publiée par MONTRONE Savino
Il y a 11 heures
Icône de profilCeline Jerome, Loos Emma, Galmiche André et 16 se sont joints à Colibris
Il y a 11 heures
Billet de JF@
Il y a 13 heures

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation