OGM, NOUS N'EN VOULONS PAS

Informations

OGM, NOUS N'EN VOULONS PAS

SI je décide de créer ce groupe aujourd'hui, c'est que vraisemblablement nous n'avons pas fait entendre notre voix, car l'Agence européenne de Sécurité des Aliments (Efsa) a rejeté définitivement les conclusions de l'étude menée par le professeur Gilles-Eric Séralini sur la toxicité du maïs OGM NK 603 et de l'herbicide Roundup produits par le groupe Monsanto.

L'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) vient ainsi tout juste de rendre son évaluation finale dans laquelle elle estime que "les conclusions de l'étude" menée par l'équipe Séralini "ne sont pas étayées par des données". "Les lacunes importantes constatées dans la conception et la méthodologie" de l'étude Séralini "impliquent que les normes scientifiques acceptables n’ont pas été respectées". L'Efsa cite notamment "des objectifs d'étude peu clairs, le nombre peu élevé de rats utilisés, un manque de détails concernant la formulation de l’alimentation et du traitement, des informations clés manquantes sur les méthodes statistiques employées et un rapport incomplet sur les facteurs résultants".

"Par conséquent, un réexamen des évaluations précédentes de la sécurité du maïs génétiquement modifié NK603 n’est pas justifié", souligne l'Efsa. Selon l'agence, il s’agit des "conclusions des évaluations distinctes et indépendantes réalisées" par ses experts et par six Etats membres de l'UE (Allemagne, France et Italie comprises). Toutefois, ces résultats ne sont pas surprenants puisque les experts de l’Agence avaient déjà jugé l'étude insuffisante sur plusieurs points pour pouvoir en accepter les conclusions.

SI NOUS NE REAGISSONS PAS MONSANTO AURA GAGNÉ.

EST-CE CE QUE NOUS VOULONS ?

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 énonce en son article 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Site Web : http://www.soutienfaucheursbretagne.fr/
Membres : 81
Activité la plus récente : 2 janv.

L'Efsa rejette l'étude de Gilles Eric Seralini

Forum de discussion

Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records 2 réponses

 Le Salvador a tourné le…Continuer

Balises : productivité, Monsanto, Rounup, OGM

Démarrée par karen. Dernière réponse de karl 26 avr. 2015.

Santé : Monsanto en Argentine, un bilan accablant 3 réponses

Photo ci-dessus : le 31 mars 2013, Camila Veron, 2 ans, née avec de multiples…Continuer

Balises : maladies, OGM, Monsanto, Argentine

Démarrée par karen. Dernière réponse de LESDOS Ludovic 19 juin 2014.

Mexique : Monsanto perd ses procès ! Christina Sarich ~ NaturalSociety 1 réponse

 Après la perte de ses procès, Monsanto demande la destitution d’un juge…Continuer

Balises : mexique, interdiction, maïs, Monsanto, OGM

Démarrée par karen. Dernière réponse de LESDOS Ludovic 19 juin 2014.

Un papillon met en échec les maïs OGM par Sylvestre Huet 1 réponse

 En une génération transmettre massivement une mutation qui met un insecte à l’abri d’un insecticide ! C’est ce que des biologistes de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) ont observé…Continuer

Balises : échec, papillon, ogm, maïs, insecticide

Démarrée par karen. Dernière réponse de LESDOS Ludovic 27 avr. 2014.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de OGM, NOUS N'EN VOULONS PAS pour ajouter des commentaires !

Commentaire de karen le 29 novembre 2013 à 16:24

Oui, il faut relancer en effet, car mine de rien, les OGM s'imposent d'autant qu'ils ne sont pas toujours mentionnés. Du génétiquement modifié existe partout, non seulement dans la nourriture, mais dans les produits d'hygiène, de beauté et bien entendu dans les médicaments...

Savoir aussi que l'on dit parle désormais de mutagénèse, cela fait plus propre et moins peur...

http://www.dailymotion.com/video/xav8gv_conference-mutagenese_news

Commentaire de Steph P. le 29 novembre 2013 à 12:48

pour relancer ce groupe, une ptite video:

Commentaire de Steph P. le 19 septembre 2013 à 10:16

Je ne sais pas s'il est bien prevu de la faire cette annee, mais je lis: Ce 12 Octobre, les activistes du monde entier participent à La Manifestation Contre Monsanto... http://www.march-against-monsanto.com/p/informations-en-francais.html

D'ailleurs recu ce matin par courrier:

"

The Countdown Begins! Less than a Month Away!

Posted: 18 Sep 2013 10:26 AM PDT


With only 1 more month to go until the Big, 2nd-Global Day of Action against Monsanto, activists are hard at work, preparing for thousands to converge on Monsanto's Global Headquarters in St. Louis, Missouri.  It is anticipated that more than 3.5 Million people will take part in this Global Day of Action in more than 600 Cities World-wide on Saturday, October 12, 2013!
This will be the biggest single event, ever to take place, opposing a Biotech Company.
But, we need your help! 
Inform people about GMO's.  Most people don't know that they eat them or what they even are.  Inform people about Monsanto's horrible business practices and ethics.  And most of all, inform people that we need them to join with us, and tell Monsanto we have had enough!
We deserve to know what's in our food, and we do not approve of their practices of patenting seeds, stealing farms, their monopolization of the food supply and more....."
Commentaire de Bernard Gonel le 1 septembre 2013 à 18:41

JE SUIS UN CITOYEN EN COLÈRE ! Ça fait du bien de pousser un petit coup de gueule de temps en temps, alors j'ai voulu me faire plaisir ! Vous aussi vous êtes en colère contre ce monde répugnant, injuste et inhumain ? Alors merci de partager cette publication le plus largement possible

 

Commentaire de Nathalie le 23 janvier 2013 à 23:23

Evaluation des OGM :

vers plus de transparence et d'indépendance

LE DIMANCHE 20 JANVIER 2013 À 05:12

L'EFSA, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, décide de publier ses données sur le maïs transgénique NK603, une première victoire pour le chercheur français Gilles-Eric Séralini, dont l'étude choc montrant des rats aux tumeurs protubérantes avait été rejetée justement par l'EFSA.

"C'est une demi-victoire, une première transparence", s'est félicité le professeur Séralini, après la décision prise cette semaine par l'EFSA de publier les données qu'elle a utilisées pour donner son avis favorable à l'autorisation de commercialisation du maïs OGM NK 603. Demi-victoire car cette publication est soumise à l'accord de Monsanto, mais surtout parce que le chercheur français attend toujours la publication des données concernant le Roundup, "pesticide le plus utilisé dans le monde, qui pollue nos rivières et nos nappes phréatiques". 80% des OGM ont pour but de lui résister.

Donnant – donnant

Or, lors du rejet de son étude notamment par l'EFSA qui lui demandait des informations supplémentaires sur ses travaux, le Pr Séralini avait posé comme préalable que l'EFSA fournisse elle-même les éléments qui avaient permis d'autoriser l'OGM et le pesticide.

Lors d'une conférence de presse au Parlement européen, à l'invitation de l'eurodéputée Corinne Lepage, le scientifique et son équipe du CRIIGEN (Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique) sont revenus sur la "campagne de dénigrement" menée après la publication de leur travaux, rappelant qu'ils n'avaient permis "ni moratoire ni autorisation", alors que les données des agences "se copiant les unes les autres avaient servi à les autoriser pour des millions voire des milliards de gens, sur des bases ridicules".

Mise en danger d'autrui

Des conditions d'autorisation de mise sur le marché préoccupantes en termes de santé publique. Pour preuve, cette réponse de la part de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail): "Concernant les tests sur le Roundup, il n'y a pas d'exigence dans le dossier d'évaluation du produit de test de long terme. Il s'agit de tests de toxicité aiguë, sans résultats d'analyse de sang", écrit Marc Mortureux, Directeur général de l'ANSES. "On nous prend tous pour des cobayes ! Tout cela confine à la mise en danger d'autrui", s'indigne Gilles-Eric Séralini.

Huissier et plainte en diffamation

En attendant leur publication, toutes les données brutes du chercheur ont été transmises à un huissier, présent à la conférence de presse. Par ailleurs le scientifique et son équipe ont annoncé qu'ils allaient porter plainte pour diffamation contre tous ceux qui les accusent d'avoir falsifié leurs données, ou d'appartenir à un groupe sectaire.

Deux poids, deux mesures

"La publication des données par l'EFSA va permettre de juger que le maïs NK 603 n'aurait pas été autorisé si on avait appliqué les mêmes critères qu'à l'étude du Pr Séralini", a souligné Corinne Lepage, qui compte parmi les fondateurs du CRIGEN. Elle dénonce le traitement inéquitable dont font l'objet les anti-OGM, "un 'deux poids deux mesures' au détriment de la santé des gens", et demande qu'on réévalue les études qui ont permis la mise sur le marché.  

Commentaire de Gillette BOURDIN le 17 janvier 2013 à 11:30

Bonjour, Heureuse de vous rejoindre, en espérant qu'à nous tous nous pourrons enfin éradiquer cette pollution programmée

Commentaire de Alexis le 17 décembre 2012 à 22:36

De rien Stephane ,c'est avec plaisir !

on peut la faire en musique aussi => Monsanto - Kolibri "le clip"

ou  Rockin' Squat "Bon Appetit"

Commentaire de Steph P. le 3 décembre 2012 à 16:34

Grand merci Alexis pour tous ces liens !

Le recommendable David vs. Monsanto demontre bien les enrages que sont Montsanto, ces grands semeurs de mort...decidement, quel monde permettons-nous ici!!

Il est grand temps qu'on comprenne qu'accepter les OGM est accepter une mort a petit feu et irreversible ..s'ils ne vous sauteront pas a la gueule avant pour vous la faire voler!

Commentaire de Alexis le 30 novembre 2012 à 17:01
 
 
 

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation