Aujourd'hui c'est plutôt ça !

 

Pour une vie en couleurs.

 

Que la lumière soit avec vous !

 

 

 

Vues : 125

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Elodie BLOT le 6 janvier 2012 à 10:37

Mais c'est que tu veux me donner du boulot en plus Jean-Charles !! :D

Tu le sais, je bosserais volontiers à temps complet sur ce genre d'activités et de projet, car effectivement les projets, la motivation et l'énergie pour ça ne manquent pas . Malheureusement, tu le sais aussi, ma vie actuelle ne me le permet pas et je dois me contenter d'interventions en pointillés... C'est frustrant d'ailleurs ! Merci en tout cas de m'encourager ainsi. Je te tiendrai informé du projet de forum ouvert, mais je dois commencer par me reposer en ce début d'année, car 2011 fut éprouvante pour moi.  A bientôt !

Commentaire de Jean-Charles Martinet le 6 janvier 2012 à 10:28

Je te suggère deux réseaux où tu pourrais aussi faire profiter de ton énergie créatrice-si tu ne les connais déjà:

AVAAZ.ORG

ZEITGEIST

et pourquoi pas LE DEFI DES CENT JOURS

Commentaire de Elodie BLOT le 6 janvier 2012 à 10:26

C’est un son plein de sourires dans un climat tendu
Qui espère et respire dans cette époque tordue
C’est le son qui propose des virages des voyages,
Des clameurs, des visages,
C’est le son des mariages


Et si on chantait de toutes les couleurs
inch’allah
On va faire danser les corps et les coeurs
inch’allah
Si on est tous ensemble, ça nous suffira
inch’allah
Si nos voix se rassemblent on nous entendra
inch’allah, inch’allah, inch’allah, inch’allah

C'est le son qui éclaire, qui partage et rassemble,c’est les beaux quartiers qui dansent avec les grands ensembles
inch’allah
Ceux qui souhaitent un pays convivial alors ils croient en une autre identité nationale
inch’allah
C’est le son qui reve en réalité et change les mentalités, tue la morosité
inch’allah
Il invente, imagine et renverse les clichés établis et oublie leur tristesse
inch’allah
Tous les codes sont bannis et révisés, on mettra des baggys jusqu’à l’elysée
inch’allah
Plus de quotas dans le foot, ni ailleurs, peu importe la couleur on gardera les meilleurs
inch’allah
Les blaireaux, les fachos c'est la même,c'est qu'en y en a beaucoup que ca pose des problèmes
inch’allah
On va marier nassim & delphine, pas seulement pour la rime , un second tour sans marine

Et si on chantait de toutes les couleurs
inch’allah
On va faire danser les corps et les coeurs
inch’allah
Si on est tous ensemble, ça nous suffira
inch’allah
Si nos voix se rassemblent on nous entendra
inch’allah, inch’allah, inch’allah, inch’allah

C'est le son qui réécrit l'histoire, sortez tous dans la rue, on va chanter l'espoir
inch’allah
L'espoir que pourra changer ce monde, on s'crois'ra forcément puisque la terre est ronde
inch’allah
L'espoir que les choses puissent avancer, qu'on aime tous les accents quand on parle en français
inch’allah
L'espoir qu'un jour se sera normal, de voir des blog party a l'assemblée nationale
inch’allah
Les képis policiers, les kippas, les chaddors, les casquettes a l'envers même combat
inch’allah
Les bobos, les prolos, les bourgeois, les perdus, les nantis, les patrons, les cailleras
inch’allah
Vous êtes tous invités sur la piste, c'est la danse de demain quelque peu utopiste
inch’allah
Mais cette epoque a besoin d'espoir, soyons un peu rêveurs, faut y croire pour le voir

Et si on chantait de toutes les couleurs
inch’allah
On va faire danser les corps et les coeurs
inch’allah
Si on est tous ensemble, ça nous suffira
inch’allah
Si nos voix se rassemblent on nous entendra
inch’allah, inch’allah, inch’allah, inch’allah

Commentaire de Jean-Charles Martinet le 6 janvier 2012 à 10:23

encore merci Elodie; effectivement ça marche pour moi aussi; il devrait changer son nom ce monsieur et s'appeler"Grand Corps en Bonne Santé"

Commentaire de Elodie BLOT le 6 janvier 2012 à 9:52

ça peut chémar ! En tout cas, sur moi ça marche super bien ! J' adoooooooore !

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation