Signe de la loutre du 20 janvier au 18 février au cœur de l’hiver. Cette période est celle de l’épuration…

L’influence solaire a réamorcé son mouvement de bascule vers le rallongement des jours, rien ne bouge en surface, mais les entrailles de la Terre-Mère commencent à frémir. Nos ancêtres les Gaulois… avaient placé leur fameuse fête Imbolc (dans le ventre), sur cette période. Epurer, se débarrasser des vieillerie, du superflus, mais aussi des mauvaises habitudes, des défauts, peurs et autres jalouseries. Placée sous l’influence du vent du Nord, cette période nous invite au repos, à l’écoute, à la méditation, à la contemplation. C’est le moment où la croissance extérieure cède le pas pour laisser la place à la croissance intérieure. Les natifs de cette période se reconnaîtront facilement dans la loutre… dès qu’ils auront appris à mieux la connaître.

Imprègne toi donc de leur énergie, que tu sois natif ou non de ce signe d’ailleurs, cela t’aidera à mieux comprendre les natifs de ce signe, Les loutres sont joueuses, altruistes, créatives, imaginatives, indépendantes… Voilà pour le totem animal… Quant au totem minéral de cette période, c’est la turquoise, là aussi, surfe sur internet fouine dans les bouquins, les pouvoirs de cette pierre, la plus utilisée par les Amérindiens, sont nombreux : protection physique mais aussi mentale, équilibrante, excellente pour les personnes vulnérables aux tromperies et perturbations affectives...
Mitacuye Oyasin... nous sommes tous reliés.

Vues : 387

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation