Le printemps astronomique commence le jour de l'équinoxe de mars, qui tombe cette année le 20 mars, à 5h30 du matin en France. Et pour les météorologues, c'est encore plus tôt !

On apprend souvent à l'école que le printemps commence le jour de l'équinoxe de mars, le 21 de ce mois. C'est malheureusement une simplification, que font parfois mentir les paramètres astronomiques en jeu pour déterminer ce jour bien particulier. Selon les tableaux de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides de l'Observatoire de Paris (IMCCE), l'équinoxe de printemps tombe cette année le dimanche 20 mars, très précisément à 5h30m et 12s (heure légale française). C'est le moment exact où le soleil traverse le plan de l'équateur terrestre. L'illumination quotidienne devenant alors plus longue dans l'hémisphère nord que dans le sud, ce qui marque la sortie de l'hiver et l'entrée dans le printemps de notre hémisphère. La durée du jour est alors aussi longue que celle de la nuit, le Soleil se lève plein est et se couche plein ouest.

Mais pourquoi l'équinoxe ne tombe-t-il pas toujours le 21 mars, mais parfois le 20, voire (de façon très rare) le 19 ? C'est justement pour éviter la dérive des dates des saisons que notre calendrier grégorien a été mis en place en 1582, mais la révolution de notre planète autour du Soleil est finalement assez compliquée à faire tenir dans un quelconque calendrier. Car d'une part l'orbite de la Terre n'est pas parfaitement circulaire (la distance Terre-Soleil varie de 147 à 152 millions de kilomètres), ce qui fait que les saisons ont une durée inégale. D'autre part, le tour complet autour du Soleil dure exactement 365,2422 jours, ce qui est un peu différent de l'année légale de 365 jours.

Les années bissextiles, comme 2016, permettent de rajouter un jour tous les 4 ans ce qui fait une année moyennée à 365,25 jours. Mais cette compensation est un peu trop forte et au bout de 130 années en moyenne, l'équinoxe tombe un jour plus tôt. Ce qui est le cas en ce moment. Au XXIe siècle, seules les années 2003 et 2007 ont eu l'équinoxe de printemps tombant un 21 mars. Très rarement, lors de certaines années bissextiles (lors desquelles février compte 29 jours) le printemps commence même le 19 mars. La prochaine fois, ce sera le cas en 2044. Pour ne rien simplifier, les saisons astronomiques, rythmées par le ballet de la Terre autour du Soleil, ne correspondent pas aux saisons telles qu'elles sont définies par les agences météorologiques internationales. Car les saisons astronomiques ne font pas toutes de la même longueur (l'hiver dure 89 jours et l'été 93 dans l'hémisphère nord), et comme nous venons de le voir elles ne commencent pas à date fixe.

«En météorologie, l'été correspond à la période de l'année la plus chaude, précise le site de Météo-France. La durée d'ensoleillement maximale se situe autour du solstice d'été (20 ou 21 juin). Mais en raison de l'inertie de l'atmosphère, ce n'est qu'environ trois semaines plus tard que la température moyenne est généralement à son maximum, c'est-à-dire à la mi-juillet.» Si on considère que la période la plus chaude correspond au milieu de l'été, celui commence alors début juin et fini fin août. Les météorologues considèrent que chaque saison dure trois mois.

Le printemps commence donc pour eux bien avant l'équinoxe, dès le 1er mars.

Vanlerberghe

Vues : 253

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 31 mars 2016 à 10:42
Commentaire de JF@ le 20 mars 2016 à 8:10

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation