Christophe Castaner a annoncé une chute de 30 à 40% du trafic de drogues pendant le confinement !

la crise du coronavirus, qui s'est accompagnée de la fermeture de frontières, représente une aubaine pour les cultivateurs de cannabis en France, ont constaté les services de lutte contre le trafic de stupéfiants. Samedi 16 mai, une véritable ferme à cannabis a été démantelée en Île-de-France. Près de 1 700 pieds et 23 kilos de feuilles de cannabis ont notamment été saisis dans des pavillons aménagés pour la production. 

Les "cannabiculteurs" s’inspirent des circuits courts, de la notion de "terroir". Ils ont même réussi à donner une sorte de "label bio" à l’herbe de cannabis, selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Et pourtant, il s’agit bien d’un trafic, souvent très organisé, notamment dans le nord de la France.

La "cannabiculture" se développe aussi à plus petite échelle. Elle est facilitée par la multiplication de "growshops" sur notre territoire, ces magasins spécialisés dans la vente de matériel pour la culture de plantes en intérieur. "Ces petites cultures sont facilement dissimulées à l'intérieur des habitations ou des dépendances, explique Jean-Paul Douvier, et de plus en plus de particuliers ont recours à ces plantations à la fois pour leur consommation personnelle, mais également pour vendre une partie de leur récolte, ce qui leur permet de réinvestir assez rapidement".

Les deux mois de confinement ont encore accentué cette tendance d’après l’Ofast. L’Office anti-stupéfiants se dit très vigilant sur ce phénomène. Rien d’étonnant pour David Weinberger, chercheur à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) : "Tout phénomène qui va entraîner la fermeture des frontières, comme celui lié à la crise sanitaire, peut augmenter cette production de cannabis en France et en Europe. En revanche, vu qu'il faut quatre mois pour produire du cannabis. Ses effets ne pourront être observés que dans deux ou trois mois."

En France, 147 400 pieds de cannabis ont été arrachés par les gendarmes en 2019. Les saisies de plants de cannabis ont été multipliées par sept en moins de 10 ans. On estime aujourd'hui qu'il y a environ 200 000 "cannabiculteurs".

Di Giacomo

Vues : 72

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 21 mai 2020 à 7:32
Commentaire de JF@ le 21 mai 2020 à 7:23

JF@

Activité la plus récente

Événement publié par Nicola Taylor

Taylor à Talbérou

7 août 2020 à 16 au 14 août 2020 à 18
Intro to Nature Connection - 8 Shields Institute & PermacultureTalbérou is nestled amongst…Plus
Il y a 2 heures
Nicola Taylor a publié un statut
"Intro to 8 Shields Institute & Permaculture For more information contact niki at niki@talberou.fr"
Il y a 2 heures
Nicola Taylor commented on Nicola Taylor's status
"Talbérou is nestled amongst beautiful ancient woodland and surrounded by vineyards and…"
Il y a 2 heures
Nicola Taylor a publié un statut
""
Il y a 2 heures

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation