En moyenne, les Malgaches vivent moins bien aujourd’hui qu’il y a quatre ans. La pauvreté a augmenté de façon alarmante !

 

Selon les Nations unies, sur la Grande Ile, quatre habitants sur cinq vivent aujourd’hui en dessous du seuil de pauvreté. Cela représente plus de 16 millions de personnes : 12% de plus qu’il y a quatre ans. Corruption et insécurité se sont ainsi partout installées.

 

Et dans un pays, où la moitié de la population a moins de 20 ans, ce sont les enfants qui sont les plus touchés. Un quart d’entre eux ne va pas à l’école. Malnutrie, plus de la moitié a un retard de croissance. C’est un des taux les plus élevés au monde. Chez les adultes, c’est le chômage qui a fortement augmenté. Les travailleurs eux sont devenus précaires : 90% des emplois sont désormais vulnérables. Car avec le coup d’Etat de 2009, les subventions internationales ont été coupées, depuis, l’économie malgache est au point mort.

 

Cela fait quatre ans que la croissance est négative ou nulle, note la Banque mondiale, alors qu’elle pouvait atteindre 5% au milieu de années 2000. Un gâchis, souligne l’institution, Madagascar a d’énormes potentiels.

 

Difficile, c’est bien le mot qui vient immédiatement à la bouche des Tananariviens croisés au hasard des rues pour qualifier ces quatre dernières années. Car désormais 80% des Malgaches vivent sous le seuil de pauvreté, comme Mamy, petit commerçant : « Je gagnais 57.000 Ariary. Maintenant 25.000 par jour ». Cette somme, 25.000 Ariary soit 3,5 euros, Cathie, couturière et mère de deux enfants n’arrive plus à l'obtenir: « Avant, il y avait des clients, et maintenant, il n’y en plus. C’est foutu. Il n’y a pas beaucoup d’espoir ».

 

rfi

 

Vues : 289

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de JF@ le 17 mars 2013 à 8:22
Commentaire de Lilou H le 17 mars 2013 à 8:15

C'est intéressant de montrer le désespoir qui est la conséquence des erreurs de politique agricole mis en oeuvre ces 50 dernières années dans le monde et à Madagascar et d'apporter ensuite un début de solution avec la technique de semis direct sous couverture végétale décrite dans la vidéo.

Merci de cet espoir et de cette information à essayer de mettre en pratique autour de nous.

Commentaire de JF@ le 17 mars 2013 à 7:37

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation