Adonna Ebrahimi est étirée de tout son long sur son tapis de yoga, essayant tant bien que mal de maintenir la position du cobra --et son sérieux-- tandis que deux chevreaux jouent les équilibristes sur son dos !

Elle fait du «Goat Yoga», ou «Yoga chèvre», la dernière folie en matière d'exercice physique aux Etats-Unis. Des yogis de tous âges se ruent à ces cours très populaires où les pratiquants se quittent non seulement avec le traditionnel «namaste» mais aussi avec quelques fous rires. Pratiqués dans des fermes à travers le pays, ces cours se déroulent tandis que des chèvres naines guinéennes --40 à 50 cm au garrot à l'âge adulte-- vaquent parmi les tapis. Et un peu partout autour.

«Au début, c'était un peu effrayant parce que je ne savais pas que les chèvres allaient sauter sur mon dos», explique Mme Ebrahimi, 53 ans, à l'issue de sa première séance de «Goat Yoga» près de Los Angeles. «Puis elles étaient là et on pouvait sentir la chaleur des animaux... On était sur la paille, au soleil, avec les arbres et le ciel bleu autour de nous, et c'était tellement relaxant et paisible», se souvient-elle. Une vingtaine de personnes et quinze chèvres --dont onze chevreaux-- ont participé à ce cours à 15 dollars de l'heure, soit le même prix en moyenne qu'un cours classique.

Meridith Lana, le professeur de yoga, encourageait ses élèves à «expirer», «aspirer le nombril jusqu'à la colonne vertébrale» ou encore à «surveiller leur posture», au milieu du bêlement des caprins occupés à sauter sur le dos des humains, à mastiquer leurs cheveux ou leur barbe ou à lécher leur visage. Quelques-uns se sont également laissés aller à satisfaire leurs besoins naturels. «Elles sont adorables et amicales», déclare Lana. «Elles mangent vos cheveux, elles vous laissent des cadeaux sur votre tapis mais tout se déroule dans une bonne ambiance. La thérapie que vous recevez ici est inestimable», estime-t-elle.

Danette McReynolds, dont la famille est propriétaire des chèvres, explique avoir décidé d'accueillir ces classes de yoga hors du commun afin de récolter des fonds car sa fille de 16 ans et une amie prévoient de présenter les animaux à un salon agricole dans le Wisconsin cet été. «Nous ne savions pas comment ça allait se passer mais ça a décollé, et nous affichons complet», se réjouit-elle. «Les gens adorent. Ils décompressent, ils câlinent les chèvres et se relaxent». Le succès est tel que des listes d'attente ont été ouvertes. Un site de l'Oregon, dans le nord-ouest des Etats-Unis, affirme avoir inscrit des centaines de personnes sur la sienne.

Selon la prof de yoga, interagir avec les chèvres représente une expérience similaire à celle de jouer avec un animal domestique, ce qui a été prouvé par des études cliniques comme un exutoire au stress et un moyen d'apaiser les gens.

afp/nxp

Vues : 101

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 16 juin 2017 à 7:02
Commentaire de JF@ le 16 juin 2017 à 7:00

Activité la plus récente

Billet de Vanessa Vaschalde

Contacts- orientations : Recherche un lieu de Vie

J'ai 31 ans. J'ai vécu 10 ans accompagnée de deux chiennes âgées de 14 ans et 18 ans adoptées, dans…Plus
Il y a 1 heure
Henriette Gloriès a commenté le groupe LES FÊTES DE LA PAIX de Henriette Gloriès.
"le samedi 27 juin nous avons visité les jardins de la poterie d'Hillen (Termes de…"
Il y a 1 heure
Événement publié par Henriette Gloriès

RENCONTRE DU GROUPE DE CREATION D’ECOLE ALTERNATIVE à LAC DE L’ARRET- DARRÉ

25 juillet 2020 de 10 à 17
RENCONTRE DU GROUPE DE CREATION D’ECOLE ALTERNATIVE AU SEIN DE L’EDUCATION NATIONALE.Nous passerons…Plus
Il y a 4 heures
BRUNET Isabelle a publié un statut
"Des arbres fruitiers en cadeau (vidéo)…"
Il y a 6 heures

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation