Près d'un mois après le début de vastes incendies qui perdurent en Californie, l'air est tellement vicié dans une partie de cet Etat que les autorités conseillent aux personnes les plus sensibles de rester à l'intérieur !

"Les images satellite détectent une fumée étendue ce matin provenant des incendies dans l'ouest des Etats-Unis, qui se déplacent vers le nord-est à travers les Rocheuses vers l'ouest et le centre du Canada, puis vers le sud à travers les plaines du nord" des Etats-Unis, a indiqué vendredi matin le service météorologique américain (NWS).

La forêt nationale de Kaibab, en Arizona, signalait vendredi matin que "les incendies dans l'ouest créent un brouillard régional" dans la région. Mais c'est surtout dans le nord de la Californie et le sud de l'Etat voisin de l'Oregon que les relevés sur la qualité de l'air étaient les plus mauvais, avec un air "malsain" voire "très malsain" à proximité des brasiers les plus importants, les incendies "Mendocino Complex" et "Carr".

Le premier, détenteur depuis le 6 août du record du plus destructeur en superficie, était circonscrit à 60%, selon un bilan à 14H00 GMT du service des pompiers de Californie Calfire. Constitué de deux foyers mitoyens au nord de San Francisco, il a réduit en cendres plus de 124.000 hectares depuis le 27 juillet et détruit près de 120 maisons. Plus au nord, près de la ville de Redding, l'incendie "Carr" était maîtrisé à 51% vendredi matin et avait détruit plus de 73.400 hectares. Trois pompiers et cinq civils sont morts du fait de cet incendie, qui a démarré le 23 juillet.

Il est à ce stade, pour la Californie, le dixième plus destructeur en superficie et le treizième plus meurtrier.

AFP

Vues : 111

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 12 août 2018 à 6:40
Commentaire de JF@ le 12 août 2018 à 6:37

JF@

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation