Naissance du SINGE de nuit colombien

Carnet rose au Nocturama, sur le complexe du Papiliorama de Kerzers (FR) !

En effet, un petit singe de nuit est né, a communiqué la Fondation. Il est actuellement transporté sur le dos de son père, qu’il ne quitte qu'occasionnellement pour aller téter chez sa mère, un comportement typique pour l’espèce. Seules les trois sœurs portent parfois leur petit frère, pour soutenir le papa.

Au-delà de l'aspect mignon, c'est un événement important pour le Papiliorama puisqu'il maintient des singes de nuit depuis plus de 20 ans dans ses installations et que les 22 animaux qu'il abrite actuellement constituent la plus grande population de cette espèce en Europe. En effet, seuls 130 individus y sont recensés dans 40 institutions différentes.

Depuis 1994, plus de 60 jeunes singes de nuit colombiens sont nés au Nocturama ce qui fait que celui-ci est devenu rapidement une institution-phare pour l’espèce. Au point que depuis l'an dernier, le Papiliorama en coordonne officiellement la reproduction au sein de l’EAZA, l’Association Européenne des Jardins Zoologiques et des Aquariums. Le singe de nuit colombien ne pèse pas plus de 1 kg. Son pelage, dense et laineux, est gris-brun terne. Ses mains sont courtes et larges, tandis que ses pieds sont minces et étroits. Ses yeux immenses, qui rappellent ceux d’un hibou, sont une accommodation à la vie nocturne.

Il se nourrit principalement de fruits et de feuilles et vit dans les Andes colombiennes et en Équateur, jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

nxp

Vues : 80

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 31 mars 2016 à 10:34
Commentaire de JF@ le 31 mars 2016 à 7:52

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation