Ils sont pauvres, souvent âgés, mais assurent à eux seuls de façon informelle la moitié du recyclage des déchets locaux : les chiffonniers de Sofia craignent pour leur gagne-pain, après une décision controversée de la municipalité visant à les écarter du centre-ville !

La performance est devenue un des rendez-vous les plus insolites et les plus branchés du moment: de poubelle en poubelle, une troupe de théâtre promène les spectateurs dans les rues. Objectif: faire découvrir le travail des "mains invisibles" qui trient quotidiennement les déchets de la capitale bulgare. "Ces gens font ce que les autres ne font pas. Arrêtons de faire comme s'ils n'existaient pas", souligne Evgenia Tacheva, membre de l'ONG Za Zemiata qui a entrepris de mettre en lumière le rôle primordial des chiffonniers dans cette ville comptant parmi les lanternes rouges d'Europe en matière environnementale.

Le temps presse, souligne-t-elle : l'an prochain, les dépôts où ils vendent leur collecte contre une poignée de levas doivent être délocalisés en grande banlieue. Trop loin pour des biffins dépourvus de moyens de locomotion et qui se trouveront ainsi privés de source de subsistance, s'alarme Za Zemiata.

Or sans ces quelque 5.000 personnes qui assurent leur survie en fouillant les poubelles et en ramassant boîtes et bouteilles dans les parcs de Sofia, cette cité de 1,5 million d'habitants n'a aucune chance d'atteindre les objectifs de l'Union européenne, qui a fixé un taux de recyclage de 50% d'ici à 2020, relève l'ONG. La capitale bulgare recycle aujourd'hui moins d'un tiers de ses déchets, et ce, pour moitié grâce à ces trieurs de l'ombre. "Nous voulons changer le regard que porte sur eux la société, qui les considère tous comme des clochards", souligne Desislava Stoïanova, une autre militante de l'association.

AFP

Vues : 79

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 24 août 2018 à 6:03
Commentaire de JF@ le 24 août 2018 à 6:01

JF@

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation