Les incendies en Australie qui ravagent le territoire, ceux qui ont rayé de la carte une partie de l'Amazonie récemment, les canicules à répétition en Europe : les conséquences du réchauffement climatique sont sous nos yeux ! 

Et dans quelques années, elles vont transformer irrémédiablement et très concrètement la météo de notre pays, tout comme du reste de la planète. D'après des expertises de MétéoFrance, les vagues de chaleur qui s'abattent sur le pays de plus en plus régulièrement depuis quelques années vont être multipliées par deux. Et lors de ces pics de chaleur, le thermomètre pourra atteindre les 50 degrés, comme en Australie. En comparaison, les experts estiment qu'il fera dans le centre et nord de la France une météo similaire à celle actuellement du Sud-Est du pays. Dans le bassin méditerranée, il fera alors un climat similaire à celui du sud de l'Espagne. 

Conséquence, d'ici 2050, la fonte des glaces s'accélérant, une centaine de stations de ski auront fermé leurs portes, faute de neige. Et dans le même temps, le réchauffement climatique entrainera une montée du niveau de la mer, d'environ 1m. Alors, des zones entières du littoral, et des îles seront submergées et disparaîtront. Et en raison des fortes chaleur et de l'assèchement de la terre et de la végétation, les risques d'incendie vont augmenter fortement. Aujourd'hui, il est quasi-nul en France, à part dans le Sud-Est où il existe 10 à 20 jours par an. En 2050, le risque d'incendie sera de 10 à 20 jours par an dans toute la France, et de 80 à 100 jours par an en bordure de la Méditerranée et le long de l'axe rhodanien. 

Populations déplacées, en danger, risques sanitaires, etc... Il faut déjà se préparer au pire, et tenter d'anticiper cette nouvelle donnée météorologique autant que possible. Les experts conseillent par exemple aux agriculteurs d'anticiper des types de récolte moins gourmands en eau que le maïs par exemple. Dans les villes, il faut commencer dès maintenant à végétaliser les toits et les rues, pour éviter l'effet "four". Les nouvelles constructions devront intégrer cette donnée pour repenser les ouvertures, ou encore l'isolation, et l'aération. Enfin il faudra tenter de limiter au maximum la pollution, plus intense en cas de fortes chaleurs.

Enfin de vraies politiques de santé publique doivent être mises en place.

Delacotte

Vues : 73

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 11 janvier 2020 à 6:11
Commentaire de JF@ le 11 janvier 2020 à 6:11

JF@

Activité la plus récente

Billet de JF@
Il y a 11 heures
Événements publiés par Association LA FORET NOURRICIERE
hier
Cé Zimba a ajouté une discussion au groupe Incroyables Comestibles Bordeaux
Miniature

Passage de relais

Si qqun souhaite reprendre l’activité des IC dont l’administration de ce groupe sur ce wiki des…Plus
hier
Icône de profilMendes Bacque, Melina et 3 autres membres se sont joints au groupe de Cé Zimba
Miniature

Incroyables Comestibles Bordeaux

à la base du mouvement, ce sont des initiatives citoyennes individuelles, des idées de partage et…Plus
hier

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation